Coiffure : les plus belles coupes de cheveux à adopter après 50 ans

  • Noël 2021 : nos idées cadeaux beauté à moins de 10 euros
  • Octobre Rose 2021 : 20 façons de soutenir la lutte contre le cancer du sein
  • Lena Situations : les coiffures les plus inspirantes de la queen YouTube

Utilisez les flèches droite et gauche de votre clavier pour naviguer dans l’album.


Après 50 ans, le cheveu s’affine et la masse capillaire s’allège. La longue chevelure de notre jeunesse n’a plus le même éclat. Heureusement, il existe une multitude de coupes de cheveux qui reboostent la chevelure et lui offre une seconde jeunesse. Dotées d’un joli volume, ces coupes possèdent une signature puissante et ravivent l’éclat. Comment choisir sa coupe de cheveux pour être une quinqua épanouie, bien dans ses baskets ? Franck Perez, manager pour Lucie-SaintClair, nous livre ses conseils d’expert.

Quelle coupe de cheveux après 50 ans ?

Peu importe l’âge, ce qui compte c’est d’adopter une coupe de cheveux avec laquelle on se sente bien. Avec le temps, la nature du cheveu change et oblige parfois à quelques coups de ciseaux. Mais l’objectif principal est de privilégier une coupe adaptée à la morphologie de son visage. « Après 50 ans, pour choisir sa coupe, il faut choisir un volume et une longueur qui habilleront le visage. La longueur doit être ajustée selon la morphologie de la femme. » explique Franck Perez, de Lucie-Saint Clair.

La coupe courte après 50 ans : on y va ou pas ?

On a tendance à croire que passer 50 ans, les cheveux courts sont de mises. Une idée reçue selon notre expert :  »Je suis totalement contre le principe qu’à partir de 50 ans, il faut couper ses cheveux. Bien au contraire, il faut habiller le visage qui devient plus marqué avec le temps qui passe… La longueur apporte une grande féminité et permet de rajeunir contrairement à ce que l’on pense. » Affirme-t-il.

Comment donner du volume à sa chevelure après 50 ans ?

La clé du volume réside dans la technique du dégradé. Afin de donner plus de texture au cheveu qui s’affine avec le temps, il est important de le travailler tout autour du visage nous explique le coiffeur. « Il faut dégrader sur 3 à 4 centimètres suivant la longueur du cheveu, dégrader autour du visage et au-dessus, une frange légère pour obtenir un coiffage naturel et volumineux.« 

La frange, pour ou contre ?

Intemporelle et mutine, la frange est-elle une bonne idée passé 50 ans ? La réponse du pro est sans appel ! « À cent pour cent « pour » ! La frange est une excellente idée. On mise sur une version légère qui n’alourdit pas le visage. De plus, l’avantage de la frange est de dissimuler le front et ses petites ridules…« .

Quels sont les « don’t » après 50 ans ?

Pour un look jeune et frais, mieux vaut éviter de se tourner vers des coiffages trop classiques. « Il faut bannir le brushing trop travaillé. Avec le temps, il faut jouer sur le naturel pour donner du pep’s et de la jeunesse à son style. » insiste Franck Perez.  

Quelle coloration choisir pour mettre en valeur sa coupe de cheveux ?

S’il faut tendre vers plus de naturel et de légèreté dans la coupe, c’est également le même principe qui s’applique côté coloration. « À partir de 50 ans, on privilégiera des teintes naturelles. Par exemple, pour une femme aux cheveux châtains, il faut rester dans les tons châtain clair avec des pointes et des longueurs de deux à trois tons plus clairs, un marron glacé, des couleurs froides.« , explique le manager Lucie-Saint Clair. Et lorsque les racines sont blanches ou grisonnantes, et que l’on souhaite les dissimuler, « il faut alors appliquer une couleur en racine pour les masquer et par-dessus refaire quelques mèches 2 à 3 fois plus claires. Afin de donner de la nuance, du contraste et un côté très naturel, comme un cheveu qui a été patiné par le soleil sur les longueurs et les pointes » ajoute l’expert.

Source: Lire L’Article Complet