Coloration : bien la choisir selon son âge

De très légers à permanents, les kits couleur s’adaptent aux besoins de vos cheveux. Tous nos conseils pour choisir la bonne formule.

Restez informée

À 30 ans : créer des reflets éphémères

Temporaire, ce type de coloration, sans ammoniaque ni oxydants, dépose des pigments artificiels à la surface de la fibre capillaire sans dénaturer le cheveu. Les nouveaux reflets ainsi obtenus s’estompent au fil des shampooings.

À 40 ans : masquer quelques cheveux blancs

La coloration ton sur ton (ou semi-permanente) dépose des pigments dans les couches internes du cheveu sans atteindre le cœur de la fibre, le cortex. Les résultats tiennent entre six et huit semaines et couvrent jusqu’à 50 % des cheveux blancs.

À 50 ans : recolorer la chevelure

Permanente, cette coloration utilise un procédé chimique pour ouvrir les écailles, déposer des pigments dans le cortex capillaire et refermer les écailles. Elle couvre 100 % des cheveux blancs qui seront de nouveau visibles en racine lors de la repousse.

L’astuce en plus :

Pour assurer une meilleure tenue des pigments de votre coloration, appliquez sur le cuir chevelu et les longueurs un masque détoxifiant à base d’argile quelques jours auparavant.

Source: Lire L’Article Complet