Cosmétiques rechargeables : le geste beauté écolo à adopter illico

Si vous êtes une amoureuse de la nature, ce concept écolo va forcément vous plaire. Venez vite le découvrir !

Restez informée

Avez-vous déjà pensé à la quantité de déchets que nous produisons après avoir terminé nos produits cosmétiques ? Entre les cotons, les emballages de shampooings (d’après-shampooings, des masques capillaires, laque…), des pots de crème hydratante, des flacons de fonds de teint… Ça fait beaucoup ! D’autant plus lorsque l’on sait que, chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Face à ce constat affolant, de plus en plus de marques proposent des packagings plus responsables (et plus écologiques) à leurs clients. Parmi ces entreprises : des marques de beauté innovantes telles que 900.care, Zao Make Up, Neo Cosmetics… Ces dernières mettent au point un concept “zéro déchet” qui va au-delà des emballages externes : les produits de ces marques sont recyclables et réutilisables à l’infini.

Les avantages des produits cosmétiques rechargeables

Les produits de beauté rechargeables sont naturellement plus respectueux de la planète (et de votre portefeuille, sur le long terme). Ils peuvent être facilement commandés sur les sites internet des marques adhérant à ce concept écolo. Ce dernier, qui rappelle la vente en vrac (un mode de consommation de plus en plus en vogue) est très facile à adopter : il vous suffit d’acheter le produit rechargeable de votre choix (par exemple, un gel douche proposé dans une bouteille en acier inoxydable) ainsi que ses recharges afin de pouvoir remplir la bouteille en question à chaque fois qu’elle se vide. Et si vous possédez encore quelques produits cosmétiques plastifiés à la maison, pourquoi ne pas leur donner une seconde vie une fois vides ? Après les avoir nettoyés, vous pouvez par exemple utiliser vos pots de crèmes pour ranger des petits objets (comme des barrettes à cheveux). À vous de jouer !

⋙ Découvrez 10 nouveaux produits cosmétiques aux packagings éco-responsables

Source: Lire L’Article Complet