Dadju : le petit prince du rap devient égérie de L’Oréal Men Expert

Dadju, le petit prince du rap, (french) lover de ces dames, revient avec un nouvel album, un premier rôle au cinéma… et annonce être le nouveau visage de L’Oréal Men Expert. Rencontre.

A propos de


  1. Dadju


  2. Maître Gims

Dadju est sur tous les fronts*. En plus de sa riche actualité, il vient d’avoir un bébé. « Mon troisième enfant. Alors, quand j’ai le temps, je joue au foot et je fais un peu de musculation. Quant à mon alimentation, je n’y fais pas attention, mais ma mère et ma femme y veillent… », confie-t-il en riant.

Depuis le succès de ses deux premiers albums – Gentleman 2.0 en 2017, Poison ou antidote en 2019 –, Dadju était attendu par ses fans. Ils ne seront pas déçus. Le petit frère de Gims revient avec un nouvel opus, Cullinan, mais aussi un film, Ima, dont il partage l’affiche avec Kadidja Touré. C’est avec la même fierté qu’il se confie sur sa collaboration avec la marque L’Oréal Men Expert.

Gala : Vous êtes acteur pour la première fois, c’était un rêve de gosse ?
Dadju :
On a tous rêvé à un moment donné d’être quelqu’un d’autre, un superhéros ou un personnage de manga en ce qui me concerne. Les années passant, cette envie est devenue grandissante. Comme je passe mon temps à écrire des chansons qui sont, somme toute, de petites histoires, je me suis dit : pourquoi ne pas écrire une chanson qui durerait une heure trente, le temps d’un film ? J’ai donc écrit cette histoire folle d’un artiste qui tombe amoureux d’une jeune femme totalement indifférente à sa notoriété. C’est devenu Ima, réalisé par Nils Tavernier. Où j’incarne ce premier rôle.

Gala : Vous êtes désormais égérie L’Oréal Paris. C’est un autre rêve de gosse ?
Dadju :
Je suis plus qu’honoré d’appartenir à la L’Oréal Paris family ! J’ai grandi avec la marque L’Oréal et surtout son slogan mythique « parce que je le vaux bien ». Quand on m’a demandé de prononcer cette phrase pendant le tournage du spot publicitaire, j’ai ressenti la même chose que lorsque je suis sur la scène de Bercy devant des milliers de personnes ! Alors oui, c’est un autre rêve de gosse réalisé…

GALA : L’Oréal Paris, c’est aussi l’univers de la beauté. Avez-vous une routine beauté ?
Dadju :
Comme j’aime par-dessus tout être au naturel, la gamme Men Expert me correspond complètement. Elle vient réparer ma peau en cas de grosse fatigue, ce qui m’arrive souvent avec mes tournées, la promo et un bébé qui ne dort pas la nuit ! Dans mon métier, je me dois de me présenter au public et aux médias sans aucun signe de fatigue. Avoir bonne mine est, selon moi, un signe de respect. Ça permet aussi de dégager et transmettre des ondes positives.

Gala : Vous devez bien vous maquiller lorsque vous passez en télé… vous vous parfumez? Dadju : Je refuse d’être maquillé, même en promo, excepté de la poudre pour ne pas briller en télé. J’ai du mal à faire ce qui n’est pas authentique pour moi. Je ne suis pas hypocrite, je ne mens jamais et d’ailleurs, je ne pourrais pas être l’image d’une marque que je ne porte pas. Côté parfum, je porte un oud que j’achète à Dubaï. J’adore cette odeur, en plus, j’aime l’idée que personne ne le porte. Et j’aime que l’on me reconnaisse à l’odeurGALA : L’Oréal, c’est aussi l’univers de la beauté. Avez-vous une routine beauté ?
Dadju :
Comme j’aime par-dessus tout être au naturel, la gamme Men Expert me correspond complètement. Elle vient réparer ma peau en cas de grosse fatigue, ce qui m’arrive souvent avec mes tournées, la promo et un bébé qui ne dort pas la nuit ! Dans mon métier, je me dois de me présenter au public et aux médias sans aucun signe de fatigue. Avoir bonne mine est, selon moi, un signe de respect. Ça permet aussi de dégager et transmettre des ondes positives.

Gala : vous devez bien vous maquiller lorsque vous passez en télé… vous vous parfumez? Dadju : Je refuse d’être maquillé, même en promo, excepté de la poudre pour ne pas briller en télé. J’ai du mal à faire ce qui n’est pas authentique pour moi. Je ne suis pas hypocrite, je ne mens jamais et d’ailleurs, je ne pourrais pas être l’image d’une marque que je ne porte pas. Côté parfum, je porte un oud que j’achète à Dubaï. J’adore cette odeur, en plus, j’aime l’idée que personne ne le porte. Et j’aime que l’on me reconnaisse à l’odeur

Gala : Etre égérie, c’est aussi une responsabilité
Dadju
: Oui, parce que cette entreprise défend des valeurs fortes qui sont proches des miennes, comme son engagement aux côtés des femmes en souffrance ou encore l’inclusivité. J’ai moi-même créé une association, Give Back Charity, qui vient en aide aux femmes victimes de harcèlement de rue et de violences sexuelles au Congo. Représenter L’Oréal est certainement l’une de mes plus belles collaborations…

Gala : Pourquoi avoir créé cette association en 2019 ?
Dadju :
Je fais environ dix à quinze concerts par an en Afrique, ce qui m’a sensibilisé à la condition des femmes sur ce continent. A chaque fois, je visite des écoles, des hôpitaux, des orphelinats… Un jour, j’ai décidé de mettre mon nom, ma voix et ma notoriété au service de ceux qui sont dans le besoin. Particulièrement les femmes, qui sont les plus touchées. Le docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, qui a consacré sa vie à soigner les femmes victimes de violences en République démocratique du Congo (RDC), m’a aussi fortement inspiré. Si je peux faire passer des messages aux jeunes et mettre en lumière son combat…

*En concert le 18 juin 2022 au Parc des Princes, à Paris, le 21 juin à Montpellier, le 28 juillet à Sainte Maxime, et le 30 juillet à Olonne sur Mer. Plus d’informations sur dadjuofficiel.com.

Crédits photos : Fifou

Autour de

Source: Lire L’Article Complet