En Thaïlande, Caudalie aide à recycler 600 tonnes de plastique océanique en un an

Lancée il y a un an par la marque française, l’initiative 100% Plastic Collect a pour objectif de ramasser et recycler l’équivalent des déchets plastiques qu’elle produit à l’année. Un projet environnemental d’envergure qui affiche déjà des résultats enthousiasmants.

Depuis plusieurs années, l’industrie cosmétique s’oriente vers des produits plus respectueux de l’environnement, tant dans leurs contenus et packagings que sur leurs engagements. Caudalie, l’une des pionnières en la matière, s’est engagée voilà un an dans un projet d’envergure de recyclage. «Nous prenons l’engagement de ramasser et recycler autant de déchets plastiques que nous en produisons chez Caudalie.» Telle est la promesse faite par Mathilde et Bertrand Thomas, fondateurs de la marque de cosmétiques. Après avoir créé des formules composées à plus de 95% d’ingrédients d’origine naturelle et planté près de 8 millions d’arbres avec l’association 1% For the Planet, le couple relève ce nouveau défi au côté de Tristan Lecomte, fondateur de l’entreprise environnementale Pur Projet.

À lire ensuite » Profiter de la mer sans la polluer : le pari de la cosmétique

Un bateau ayant récolté des déchets plastiques en pleine mer.

Intervention en Thaïlande

Ensemble, ils se focalisent sur le fléau du plastique océanique avec ses 12 millions de tonnes de déchets déversés chaque année dans les mers. Le trio développe l’idée de les collecter à même les plages pour les recycler, et commence par le sixième pays au rang de la pollution mondiale : la Thaïlande et ses côtes aussi sublimes que dénaturées.

Pure Projet, dont la mission est d’assister les entreprises à régénérer les écosystèmes dont elles dépendent, peut alors organiser la récolte sur place grâce au financement de Caudalie. L’objectif est fixé : collecter le même taux de plastique que celui utilisé par Caudalie, soit 635 tonnes en 2019. Et un an plus tard, ce sont bien 600 tonnes de plastique qui ont été récoltées puis recyclées.

Une récolte de déchets sur la plage thaïlandaise.

Engagement collectif

Mais la transformation des déchets n’est pas la seule conséquence positive du projet. Le programme fait aussi le lien entre l’entreprise et les communautés locales de ces zones polluées. En effet, l’engagement de la marque permet de financer 300 collecteurs locaux sur une cinquantaine d’îles mais aussi des recycleurs régionaux. Le plastique collecté, quant à lui, est ensuite recyclé sous la forme de briques ou de pavés urbains puis offert à ces mêmes populations.

Les déchets sont ensuite recylés sous la forme de pavés urbains.

Une véritable «note d’espoir» selon Tristan Lecomte, au vu de l’impact constaté en un an, et ce uniquement grâce à l’implication de Caudalie. Alors en attendant de parvenir à utiliser uniquement des emballages recyclables, réutilisables ou contenant des matériaux recyclés d’ici 2022, la marque espère sensibiliser les autres entreprises pour les pousser, elles aussi, à rejoindre le 100% Plastic Collect. Et pourquoi pas, à terme, réduire l’empreinte plastique à l’échelle de la planète ?

«Kombi-Short», 110 €, Les Récupérables. Disponible sur lesrecuperables.com.

Sweat «Anetto Navy», 80 €, Hopaal. Disponible sur hopaal.com.

Combinaison «Sophie», 170 €, Gaëlle Constantini. Disponible sur ateliergaelleconstantini.com.

«Sexy-kombi», 160 €, Les Récupérables. Disponible sur lesrecuperables.com.

Source: Lire L’Article Complet