Helena Noguerra : ses 10 essentiels beauté et bien-être

Quand la pétillante Helena Noguerra dévoile ses astuces beauté et bien-être, c’est avec (beaucoup) humour et (un peu de) poésie. Confessions beauté d’une ex-mannequin désormais romancière, chanteuse et actrice toujours aussi espiègle à 51 ans. Découvrez pourquoi le temps n’a pas de prise sur elle.

A propos de


  1. Helena Noguerra

A 51 ans, Helena Noguerra en paraît toujours 30. Forcément, cela donne envie de tout faire comme elle. Ne la considérez plus comme la petite soeur de Lio. Mère d’un grand garçon, elle conjugue avec talent écriture, théâtre, cinéma et chanson et incarne la liberté d’esprit et la beauté sans tricherie, apanages de la jeunesse éternelle.

C’est dans un rôle touchant, dans la série Le remplaçant sur TF1, que nous l’avons retrouvée dernièrement, aux côtés de JoeyStarr, Stéphane Guillon et Barbara Shulz. Le rappeur de NTM et père de famille y interprètait le personnage de Nicolas Valeyre, un professeur de français assez loin des conventions. Helena, elle, incarnait une parent d’élève.

La curiosité et le goût d’apprendre, c’est ce qui la caractérise. On la trouvait belle sur papier glacé, celle qui fut d’abord mannequin avait aussi beaucoup à dire et à raconter. La répartie lui manque rarement. Cette beauté naturelle a un nouvel objectif : devenir vegan à 100%. On l’écoute et on prend des notes…

1. Sa routine skincare

“Je ne suis pas très sophistiquée. Il faut que ça aille vite et que ce ne soit pas trop compliqué. Je me lave, depuis l’enfance, le visage à l’eau froide. Je n’ai jamais ouvert le robinet d’eau chaude. Par paresse sans doute mais cela a des vertus. La peau reste ferme. Les dents pareil, mais je ne suis pas sûre que cela apporte quelque chose…Sinon, le soir, je me démaquille à l’eau micellaire à l’aloe Vera SoBio, puis je mets le lait Embryolisse. J’y suis fidèle depuis toujours. Elle est riche et fait une belle peau. Quand, d’un coup je me dis (deux fois par an) : “allez, prends soin de toi”, alors je me mets des patch Carita contour des yeux Néomorphose. Ça me rassure…”

2. Son soin corps

“Comme pour le visage, je me douche tous les jours à l’eau froide. Ça me me réveille et me donne du courage le matin. J’aime l’effet « corps de métal » que cela me procure. Sinon, désolée mais… ni crèmes ni gommages sur le corps !”

3. Ses soins lèvres et mains en pandémie

” Je me mets toujours du rouge à lèvres. C’est un tic. Il reste donc toujours une marque à l’intérieur du masque, c’est un peu cracra, j’avoue. Et parfois ça bave. Mais c’est rigolo, ça me fait une grosse bouche de clown… Pour compenser l’usage intense de gel hydroalcoolique, j’abuse de crème pour les mains ! A fond ! La Crème Gourmande de Caudalie. Le parfum est délicieux et elle ne laisse pas l’impression désagréable d’avoir les mains grasses.”

4. Son parfum fétiche

“Oooooh les parfums ! Ma folie…. Je suis infidèle et fidèle à mes infidélités. C’est selon les jours, les rôles, le temps qu’il fait, mon humeur, les couleurs du jour… Vous êtes prête parce que là, je vais être longue ! Pour commencer, j’adore les parfums d’Annick Goutal, pour certains enfants de ma famille, avec leurs noms, ils sont faits pour moi : “Ce soir ou jamais”, “Un matin d’orage”, “Heure exquise”… Mais ils se trompent, car je suis aussi Diorissimo, c’est ma meilleure amie, Barbara, qui le portait. Nous avions 20 ans et je lui ai piqué. J’aime aussi “Muguet porcelaine” de la maison Hermès. Je l’ai acheté il a un an et j’en suis folle ! Mais aussi “Datura noir” de Serge Lutens. Celui-là, je me le suis procurée, il y a 10 ans alors que je jouais Faces, une pièce de théâtre crée à Nice. J’adore son mystère. J’aime encore chez Dyptique, “L’eau d’Olène”, parfum très singulier, tout comme “L’ombre dans l’eau”. Et si vous voulez tout savoir, mon parfum “première fois”, c’était Joy de Patou… Je crois que l’odeur des fleurs blanches me rend maboule…. Ça me fait penser que j’aime sentir Habit rouge de Guerlain sur la peau d’un homme. Ou “L’eau d’Adrien” d’Annick Goutal et “Terre” d’Hermès.”

5. Son rituel cheveux

“Je me fais mes couleurs toute seule, je manque trop de patience pour aller chez le coiffeur. J’achète des couleurs vegan chez Khadi et je me lance. Et quand je deviens blonde, pour mon plaisir ou pour un tournage, c’est mon amie Marie qui me le fait. Ça dure six heures et j’adore le résultat ! Maris est un ange de patience et elle ne manque pas de courage. Ce n’est pas chose aisée que de transformer une brune comme moi en blonde fatale. Et pour soigner les cheveux secs après tant de couleurs, de l’huile de colza ou d’olive en masque ! Sinon, j’utilise un shampoing solide et hydratant deux en un, Sweetie Pachamai. Je l’achète sur internet. C’est économique, vegan, écologique et Français. J’ai aussi près de mon lit et pour toujours, une boite de baume régénérant à l’huile de figue de barbarie de Christophe Robin. J’en mets sur les lèvres tous les soirs, et un peu partout d’ailleurs !”

6. Son obsession beauté

“Essayer de devenir 100% vegan et écolo dans le domaine de la coquetterie. Il me reste du boulot… mais je suis en bon chemin…”

7. Ses envies make up

J’aime bien mettre une mini goutte de fond de teint. J’aime beaucoup le Synchro Skin de Shiseido, qui protège des UV et que j’étale avec un pinceau. Très très peu sous les yeux, le nez et le menton. J’applique ensuite trois traits de crayons lèvres sur les joues, comme un indien, et je l’étale au doigt ou au pinceau pour faire des joues nature et pop ! Le même sur les lèvres, en petites touches, fondues dans un baume : le soin correcteur lèvres Shiseido ou un gloss, le Dior Addict Stellar Gloss. Ils sont nacrés et naturels, je les adore ! Je maquille mes yeux de noir ou bleu foncé en « banane » avec les crayons vegan et bio Christophe Danchaud, ou vert kaki et bleu canard avec des fards Purobio qui sont eux aussi vegan ! Pour les cils, je choisis le mascara naturel big lash volume et longueur Lily Lolo, acheté sur le net. Il fait pousser les cils et les épaissit. A 16 euros, il est économique, vegan et écolo…bon lui il est Anglais ! Je craque enfin pour le rouge à lèvres vegan Le rouge Français.”

8. Ses secrets bonne mine

“Ce que je préfère, au retour de l’été, halée par le soleil, c’est ne plus me maquiller du tout. La peau nue, quel bonheur ! Se protéger au soleil, c’est essentiel pour moi. Tout d’abord en ne m’y mettant pas aux mauvaises heures…mais si je me promène, alors je me couvre avec des manches et un beau chapeau, et je mets une noisette de crème sur le nez et les joues. J’utilise la crème solaire Bronz Repair de l’Institut Esthederm qui protège parfaitement et sent très bon.Par contre, je n’en mets plus sur la plage, car cela pollue la mer à fond ! Maintenant que je le sais, je ne me permets plus de le faire. Je vais nager tôt le matin, ou tard dans l’après midi. Ou je fais comme les “parents d’antan”, je me mets sous un parasol !”

9. Ses tips pour garder la forme

“Nager, beaucoup, beaucoup ! Je mange des légumes et des fruits, des graines et des yaourts au lait de coco ! Des soupes, des potées, des légumes sautés, des jusMais je craque aussi pour des chips, des frites avec beaucoup, mais beaucoup, mais alors vraiment beaucoup trop de sauces : algériennes, Américaines, Samouraï, Andalouse… et bien sûr des glaces.”

J’oscille entre une alimentation ultra saine parce que j’aime ça, et la junk food, parce que j’aime ça aussi ! »

10. Ses astuces antistress

“Comme remontant, rien de tel que les cookies et les tartes des Petits Mitrons, rue Lepic, dans le 18e arrondissement de Paris. Un truc de fou ! Et Je m’engueule car je me trouve très mauvais élève : je me voudrais vegan et écolo à 100% mais je n’y suis pas encore. Pourtant j’y travaille, je le jure !”

Crédits photos : Selfie et et direction Artistique Gala

Autour de

Source: Lire L’Article Complet