Le geste à ne surtout pas oublier lorsque l’on applique son après-shampooing

Vous pensiez bien faire en appliquant religieusement votre après-shampooing sur vos longueurs après les avoir rincés ? Il se pourrait que vous commettiez pourtant une erreur qui pourrait tout gâcher !

Restez informée

Vous le savez : des cheveux lavés avec votre shampooing préféré ont absolument besoin d’un après-shampooing, même rapidement, avant d’être rincés puis séchés. C’est obligatoire ! Car faire l’impasse sur l’après-shampooing signifie renoncer à hydrater en profondeur vos cheveux et de les faire briller. Résultat : la chevelure s’assèche plus rapidement et sera plus sensible aux agressions extérieures.

Vous avez l’habitude de laisser poser un masque ou appliquer une noisette d’après-shampooing après chaque lavage de cheveux ? Bravo ! Vous avez tout compris. Enfin presque. Savez-vous vraiment utiliser un après-shampooing ?

Après-shampooing : mal appliqué, il ne sert à rien !

Il ne suffit que d’un peu de produit pour que l’après-shampooing dévoile ses vertus, reste à savoir comment l’appliquer. Après avoir rincé votre shampooing, il faudrait en réalité bien essorer vos longueurs avant d’appliquer le soin. « Si vos cheveux sont trempés, ils ne peuvent rien absorber car ils sont complètement remplis d’eau. » explique Clariss Rubenstein, coiffeuse américaine au site In Style. « Essayez d’essuyer quelque chose avec une éponge imbibée d’eau » donne-t-elle ensuite comme exemple. Et oui, elle n’a pas tort. En effet, ne pas assez essorer vos cheveux avant l’application de tous types de soin rendra celui-ci impossible à absorber et donc inefficace ! Dommage, non ?

Et s’il vous reste un fond de bouteille, découvrez aussi tout ce que l’on peut faire avec un après-shampooing (et c’est magique !).

Tout ce temps (et cet argent) perdu, sans résultat… Il est temps d’y remédier !

Source: Lire L’Article Complet