Quel est le prix d'un tatouage ?

Plusieurs facteurs déterminent le prix d’un tatouage : la notoriété de l’artiste choisi, l’épaisseur du dessin, les heures de travail, mais aussi la propreté du salon. On vous explique tout en détails.

Restez informée

De nos jours, se faire tatouer est un acte de plus en plus courant et les motifs les plus demandés sont les suivants : les tatouages fleuris, le signe infini, les motifs minimalistes, les motifs maoris, les noms propres (pour rendre hommage à un être cher) ou encore les notes de musiques. La mode du tatouage a pris une telle ampleur que de plus en plus de studios de tatouage font leur apparition en France. Face à tant de choix, les client(e)s ont le choix de se tourner vers des professionnels plus ou moins réputés (et donc, plus ou moins cher). Mais finalement, combien coûte un tatouage ? Quels facteurs sont pris en compte à l’heure de facturer cet art corporel ?

Tatouage : plusieurs facteurs font varier les prix

Le prix défini est basé par rapport au temps de travail sur votre tatouage. Par conséquent, il est évident que la taille de votre dessin est entièrement liée au prix. Plus un tatouage est grand et élaboré, plus le professionnel y consacrera du temps, et plus il coûtera plus cher.

En France, les tatoueurs facturent en moyenne entre 80 et 160 euros de l’heure. Les prix varient selon la notoriété de l’artiste et l’emplacement géographique du salon. Un autre facteur à prendre en compte est la propreté du studio (notamment des matériaux utilisés pour tatouer). Entretenir un espace propre et spécifiquement dédié à l’art du tatouage est important, mais certains tatoueurs n’en font parfois pas une priorité. Certains ne travaillent pas dans un endroit approprié et correctement aseptisé. Pourtant, l’hygiène est essentielle, mais elle coûte forcément de l’argent. Alors, si vous vous rendez dans un salon particulièrement hygiénique (où le matériel est correctement entretenu), le prix de votre tatouage vous reviendra forcément plus cher que si vous choisissez de vous faire tatouer dans un salon attrape-touristes. Pour rappel, un tatouage n’est pas un acte anodin et s’accompagne de légers saignements durant la séance. Il existe donc un risque potentiel de contamination par certains virus transmissibles par le sang (hépatite B, virus de l’immunodéficience humaine (VIH), hépatite C). Alors, à l’heure de graver un dessin sur votre peau pour toujours, n’oubliez pas de prioriser votre santé avant tout !

Source: Lire L’Article Complet