Shampooing colorant : comment ça marche ? Nos conseils pour bien le choisir

Vous souhaitez changer légèrement la couleur de vos cheveux ou simplement la rehausser ? Le shampooing colorant pourrait être une parfaite option pour vous ! Conseils avec Gianni Coppa, coiffeur coloriste.

Restez informée

Si les colorations traditionnelles vous effraient de par leur nature semi-permanente et par le résultat qu’elles pourraient avoir sur vous, le shampooing colorant s’avère être une bonne solution. Pourquoi ? Car il offre la possibilité d’essayer une nouvelle couleur de cheveux de façon très progressive. Ainsi, vous aurez l’opportunité de tester sa compatibilité avec votre teint, avant d’opter pour une couleur plus durable. Il existe également des shampooings colorants permettant simplement de rehausser votre couleur naturelle. Pratique, rapide à réaliser et peu coûteux, le shampooing colorant s’utilise comme une teinture que vous pouvez appliquer vous-même à la maison, mais avant cela, il est primordial de connaître son mode de fonctionnement et d’apprendre à choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Shampooing colorant : comment ça marche et combien de temps dure son effet ?

Avant tout, rappelons que le shampooing colorant agit selon une action oxydante qui n’entraîne pas de décoloration, en raison des faibles niveaux d’oxygénation qu’il contient. Il est donc impossible de changer radicalement la couleur de ses cheveux en optant pour ce type de produit, puisque cette “coloration” temporaire n’agit que ton sur ton. “Il faut le choisir en fonction de la couleur de base de sa chevelure. Optez pour le plus proche en terme de reflet” indique Gianni Coppa, coiffeur coloriste, fondateur du salon R’Factory. Son effet dure entre six à dix lavages. Plus les cheveux seront lavés, plus la couleur perdra en intensité, jusqu’à ce qu’elle s’estompe complètement.

Shampooing colorant : à qui s’adresse-t-il et quelles sont les contre-indications ?

“Le shampooing colorant s’adresse particulièrement aux personnes souhaitant diminuer des reflets indésirables en les neutralisant ou les corrigeant, ainsi qu’aux personnes souhaitant rehausser une coloration qui s’est affadie avec les shampoings” explique l’expert capillaire. Niveau contre-indications, il n’en existe pas particulièrement. Toujours utile de rappeler que vous pouvez effectuer une touche d’essai afin d’évaluer si le produit est toléré par votre peau, et par conséquent, d’éviter tous types de désagréments ou d’allergies cutanées. Si possible, évitez au maximum les composants tels que le soufre, le sulfate de magnésium, l’ammoniaque et le thiosulfate de sodium et préférez des produits aux compositions plus saines, pour des cheveux sains et tendance !

Source: Lire L’Article Complet