Sillages fétiches : Jusqu’à toi. P.S. de D’Orsay

Connaissez vous D’Orsay ? Amélie Huynh, fondatrice de la sublime marque de bijoux Statement et sœur de Mélanie, propriétaire d’Holidermie, a relancé avec brio cette belle maison endormie née il y a près de 200 ans. Elle s’inspire des racines romantiques de D’Orsay et fait appel aux créateurs les plus doués du moment – Olivia Giacobetti, Bertrand Duchaufour, Fanny Bal…- pour décliner une carte du tendre olfactive sensible et moderne, explorant l’état amoureux au fil des compositions, de la rencontre aux ébats plus charnels. Bougies, parfums d’intérieur et senteurs pour la peau, tout est aussi singulier et troublant qu’intime et séduisant.

Le dernier et treizième opus, Jusqu’à toi. P.S, composé par Nicolas Beaulieu (IFF), a cette folle audace. Il raconte le scandale d’une relation brûlante et tumultueuse, semblable à celle qu’entretenait Alfred d’Orsay avec Marguerite de Blessington, mariée à un autre.

Pour figurer ce lien faisant fi des conventions, Nicolas met en scène la rose, sans mièvrerie mais avec cran et talent. Rien de tiède croyez-moi dans cette fleur, exprimée dans la fraîcheur d’un oxyde de rose, galvanisé par le pamplemousse acidulé et corsé par le poivre rose. Puis vient la caresse veloutée et fruitée du magnolia, délurée par le géranium de Madagascar et le cyprès sur fond mystérieux de vétiver et de patchouli.

Cette fragrance singulière et libérée se révèle aussi attachante et troublante sur la peau d’une femme que sur celle d’un homme. On peut même l’emporter cet été pour voyager léger et se parfumer en duo pour se souvenir longtemps d’une escapade sensuelle et endiablée à deux. Joli programme en puissance non ?

 

  • Que sont les notes de cœur dans un parfum ?
  • Ces parfums qui sentent bon l’été

Source: Lire L’Article Complet