20 ans de Star Academy : que devient Oscar Sisto ?

Ce samedi 6 novembre, TF1 proposera un deuxième prime de ‘Star Academy : On s’était dit rendez-vous dans 20 ans!’. L’occasion de retrouver les élèves qui ont marqué l’émission mais aussi les professeurs. Que devient d’ailleurs Oscar Sisto, l’un d’entre eux ?

Oscar Sisto était le professeur de théâtre des élèves de la Star Academy entre 2002 et 2005. C’est grâce à l’émission de télé-réalité qu’il a pu se faire connaître du grand public. Homme de théâtre, il a quitté le monde de la télévision mais a continué à faire beaucoup de choses. Ce samedi 6 novembre, TF1 proposera un nouveau prime de Star Academy : On s’était dit rendez-vous dans 20 ans!‘. L’occasion de retrouver les célèbres élèves et professeurs de l’aventure. Mais qui devient Oscar Sisto ?

Depuis, il a joué dans Ubu Roi d’Alfred Jarry en 2003, a eu le premier rôle masculin dans Chrysalide, en 2006. Il a également mis en scène de nombreuses pièces dont Violon Dingue en 2007, Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare et J’habite le placard, en 2009. En août 2016, il était au temple d’Alès pour une soirée chants et comédies musicales. Il animait cette manifestation de spectacles vivants. Deux ans plus tard, il avait fait parler de lui en donnant une masterclass exceptionnelle à Thionville. Celui qui a marqué une génération toute entière de ses cours hors du commun et ses coups de gueule continue d’enseigner le théâtre.

Il a été emprisonné en Argentine

Mais c’est surtout en s’épanchant sur son lourd passé qu’Oscar Sisto est revenu quelque temps sur le devant de la scène médiatique. À Non Stop People, l’ex-prof de la Star Ac’ a en effet raconté en février 2021, avoir été emprisonné dans sa jeunesse. L’Argentin a bien failli ne jamais pouvoir entrer dans le château de Dammarie-les-Lys. Il y aurait été torturé lors du coup d’Etat militaire mené par Jorge Rafael Videla Redondo – qui a fait 30 000 morts, comme il l’a fait savoir. Il a quitté l’Argentine, mais est encore marqué par des scènes d’une violence rare.

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet