4 bonnes raisons de regarder Rebecca, la nouvelle série policière sur TF1

Ce jeudi 18 novembre, TF1 lance sa nouvelle série évènement, Rebecca, avec du beau monde à l’affiche. Au programme : un thriller haletant au scénario à la Hitchcock. A ne pas manquer !

Restez informée

Rebecca : un démarrage haletant

Six ans après avoir quitté la police, Rebecca décide de reprendre du service pour échapper à la dépression qui la ronge. Le hic, c’est que des pertes de mémoire et des problèmes familiaux viennent perturber son enquête. Et lorsqu’une des victimes s’avère être la maîtresse de son mari, la voilà qui se retrouve directement impliquée… La fiction se classe ainsi dans la catégorie thriller psychologique puisqu’elle mêle à la fois une série de meurtres et des problématiques liées au mariage, aux troubles de la mémoire et à la dépression. Rebecca est-elle liée au meurtre de la maîtresse de son mari ? Est-elle obsédée par la traque du tueur en série ? Difficile pour nous, téléspectateurs curieux, de ne pas rester en haleine jusqu’à la fin des huit épisodes de 50 minutes pour découvrir la vérité.

Un casting en or

Après le succès des comédies Bienvenue chez les Ch’tis et Podium, l’actrice Anne Marivin revient sur petit écran dans cette série dramatique réalisée par Didier Le Pêcheur. Elle y campe le rôle de Rebecca, une mère de famille en pleine dépression qui jongle entre son travail d’enquêtrice, la séparation avec son mari et son rôle de mère. À ses côtés, on retrouve l’acteur et auteur-compositeur Benjamin Biolay, que l’on a déjà aperçu dans la série à succès Capitaine Marleau sur France 3. Lui joue le personnage de Julien, un mari infidèle et mystérieux. Au casting de la série figurent également Patrick Timsit, Valérie Karsenti, Grégory Montel, Samir Guesmi ou encore Baptiste Lecaplain.

Une adaptation intimiste

Depuis quelques années, la chaîne TF1 mise tout sur les séries étrangères… et ça marche ! Après Je te promets, adaptation de la série américaine This is us ou encore Un homme d’honneur, tirée de la série israélienne Kvodo, la chaîne investit à nouveau dans un remake de série étrangère. Cette fois, il s’agit de la série britannique Marcella qui a connu un franc succès sur la plateforme Netflix. La spécificité de sa version française Rebecca ? Condenser deux saisons de Marcella pour n’en faire qu’une et s’intéresser davantage à l’intimité du personnage principal.

Une héroïne mystérieuse

Bien loin des rôles manichéens que l’on a l’habitude de voir sur petit écran, Rebecca joue une héroïne complexe et antipathique. Peu présente pour ses enfants, violente et peu aimable, elle n’a rien de l’image de la « superwoman » parfaite, capable de conjuguer travail et famille. Sans compter ses obscures pertes de mémoire, qui font d’elle un personnage bien mystérieux. On la déteste parfois, on a du mal à la comprendre, on compatit… Une chose est sûre, il est difficile de la cerner !

Rebecca, tous les jeudis à 21h05 sur TF1.

https://youtube.com/watch?v=bJyY2eWOIBc%3Frel%3D0%26showinfo%3D1
Source: Lire L’Article Complet