Affaire Delphine Jubillar : son mari Cédric change radicalement de look en prison

Incarcéré le 18 juin 2021 à la prison de Seysses, Cédric Jubillar, soupçonné d’avoir tué sa femme Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, n’est plus le même homme. Comme l’expliquait Le Nouveau Détective le 11 août, le détenu a totalement changé de look.

  • Delphine Jubillar

Un changement radical. Le 18 juin 2021, Cédric Jubillar, soupçonné d’avoir tué son épouse Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, est incarcéré à la prison de Seysses près de Toulouse. L’homme de 33 ans, qui a perdu la garde de ses deux enfants suite à sa mise en examen pour “homicide volontaire sur conjoint”, avait dû se présenter devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse, mardi 6 juillet 2021, pour demander sa remise en liberté. Ce jour-là, nos confrères du Nouveau Détective, qui enquêtent sur l’affaire depuis des mois, avaient remarqué que l’artisan peintre n’avait plus la même allure… Dès son arrivée en prison, Cédric Jubillar était déjà un autre homme.

Cédric Jubillar n’est plus le même homme depuis sa mise en examen

C’est aux alentours de 8h30 que la présidente de la cour d’appel de Toulouse a fait entrer Cédric Jubillar devant un public de curieux et plusieurs dizaines de journalistes le 6 juillet. Alors que de nombreuses photos du prévenu circulaient depuis plusieurs mois sur la Toile, le montrant tantôt barbu, tantôt rasé, les cheveux rasés puis courts… Cédric Jubillar s’est présenté dans un look étonnant :Le crâne complètement rasé, le visage dissimulé par un masque chirurgical bleu, il ne laisse voir que ses épais sourcils“, écrivent nos confrères du Nouveau Détective. Le papa d’Elyah et Louis portait “une chemise blanche marquée du mot Rugby dans le dos”. Une chemise blanche “trop grande pour lui”, ajoutait Le Monde.

Le 30 juin 2021, au cours d’une interview accordée à Femme Actuelle, l’un des trois avocats de Cédric Jubillar, Me Jean-Baptiste Alary, avait évoqué l’attitude de son client depuis son incarcération le 18 juin : “Il y a ceux qui vont s’effondrer, ceux qui vont s’adapter au plus vite… Cédric Jubillar a une carapace, c’est son sourire. C’est peut-être déplacé et inapproprié, mais au fond de lui c’est parce qu’il se protège“, avait-il confié. Placé à l’isolement de la prison de Seysses, le détenu ne peut recevoir aucune visite, pas même celle de sa famille, et communique uniquement par courrier. Comme l’avait révélé sa nouvelle compagne, Séverine, à Femme Actuelle, l’homme ne s’alimenterait pas correctement et aurait déjà perdu plusieurs kilos.

Pour l’heure, Cédric Jubillar, soupçonné du meurtre sur son épouse Delphine, est toujours présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet