Affaire Epstein : le prince Andrew se dit “détendu” malgré les accusations d’agressions sexuelles

Le prince Andrew profite de son séjour au château de Balmoral. Malgré la plainte qui le vise, le duc d’York serait “détendu” selon les confidences d’un ami proche.

Le prince Andrew est dans la tourmente. Le fils de la reine Elizabeth II est accusé d’agressions sexuelles par Virginia Roberts Giuffre. La victime présumée a porté plainte au tribunal fédéral de New-York le 9 août dernier, affirmant que le prince Andrew l’avait agressée et violée, à plusieurs reprises, quand elle était mineure. Malgré ce couperet, le duc d’York continue de nier les faits et se montre serein. Le père des princesses Eugénie et Béatrice profite tranquillement de son séjour au château de Balmoral, avec sa mère, la reine d’Angleterre, et son ancienne épouse Sarah Ferguson. “Il est joyeux et détendu à Balmoral”, confie un ami proche qui vit à Londres, auprès du journal The Sun.

Si le prince Andrew est serein devant ce nouveau procès qui l’attend, c’est notamment car ses avocats préparent sa stratégie de défense depuis un bout de temps. “Son équipe juridique s’y attendait toujours et s’est préparée. Ils ont conseillé au duc de rester calme et de continuer et il suit leurs conseils”, ajoute la source. Et de poursuivre : “La procédure judiciaire pourrait durer des années, mais ce n’est pas de sa faute. Il répondra si la loi l’exige, comme il l’a toujours dit.” Selon l’ami proche du prince Andrew, ses avocats lui ont conseillé de “parler le moins possible à la suite de son interview accordée à la BBC en novembre 2019, jugée “calamiteuse”.

Le prince Andrew muet et caché à Balmoral

Les avocats de Virginia Roberts Giuffre disposent de 120 jours pour présenter les papiers de la plainte au prince de 61 ans, autrement dit, jusqu’au 7 décembre. Dans le cas contraire où les avocats ne parviendraient pas à prendre contact avec lui, l’affaire pourrait s’effondrer. Pour l’heure, le duc d’York se trouve au château de Balmoral car sa mère, la reine Elizabeth II, l’y a convoqué le 11 août dernier. D’après plusieurs sources qui se sont entretenues avec le Daily Mirror, “les avocats de Virginia ne se font pas d’illusions sur la difficulté d’être aux côtés du prince.”. “Il pourrait rester à Balmoral pendant des mois sans en sortir”, ont ajouté les sources en question.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet