Affaire Estelle Mouzin : ces nouvelles fouilles qui pourraient mener au corps de la fillette

Mardi 19 octobre 2021, selon nos confrères de L’Union, de nouvelles fouilles devraient être organisées avant la fin de l’année 2021 à Issancourt-et-Rumel, afin de retrouver le corps d’Estelle Mouzin, qui aurait été enlevée et assassinée par Michel Fourniret en 2003.

Restez informée

Le 9 janvier 2003, la vie de la famille Mouzin basculait dans l’horreur. Ce jour-là, Estelle Mouzin, alors âgée de neuf ans, a été enlevée à Guermantes, en Seine-et-Marne. Si Michel Fourniret a avoué en mars 2020 être l’auteur de cet enlèvement, le corps de la petite fille n’a jamais été retrouvé. Pourtant, en avril 2021, les enquêteurs affirmaient avoir de nouvelles pistes de recherche quant au lieu où le corps d’Estelle Mouzin se trouverait. En effet, Monique Olivier, l’ex-femme du tueur en série, a affirmé avoir « joué un rôle actif dans la séquestration d’Estelle Mouzin à Ville-sur-Lumes« , comme l’ont assuré nos confrères du Parisien, mardi 6 avril 2021. L’ex-compagne du pédocriminel a expliqué être allée tenir compagnie à Estelle Mouzin, séquestrée dans la maison de la sœur de Michel Fourniret quelques heures après son enlèvement.

Deux jours plus tard, Michel Fourniret aurait à nouveau demandé de l’aide à Monique Olivier. Cette fois-ci, il s’agissait de l’accompagner enterrer le corps d’Estelle Mouzin dans un bois aux abords du village d’Issancourt-et-Rumel. Monique Olivier n’aurait pas été au volant mais se souviendrait bien du chemin emprunté par Michel Fourniret pour rejoindre le lieu où il a enterré le corps de la fillette, seul. De nouveaux aveux face auxquels le père de la fillette s’était montré très perplexe. « Il n’attend rien de Michel Fourniret, ni de Monique Olivier, qui sont, malgré tout, les personnes mises en examen pour le meurtre de sa fille, et il attend tout de la justice. On peut résumer sa position à ça« , a déclaré son avocat sur France 5 dans l’émission C à dire ?!, mardi 6 avril 2021.

Affaire Estelle Mouzin : de nouvelle fouilles

Après quatre fouilles organisées depuis la disparition d’Estelle Mouzin, les enquêteurs ont décidé d’en organiser une cinquième afin de tenter de retrouver la dépouille de la petite fille. Ces investigations devraient être organisées dans les prochaines semaines, courant novembre, selon nos confrères de L’Union, mardi 19 octobre 2021. Celles-ci auront lieu à Issancourt-et-Rumel, dans les Ardennes, suivant les confessions de Monique Olivier. L’été dernier déjà, nos confrères avaient révélé que les recherches organisées en milieu d’année 2020 n’avaient pas été concluantes.

A lire aussi : « La Traque » : ces « incohérences » relevées par un journaliste qui a rencontré Michel Fourniret

Source: Lire L’Article Complet