Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais échappe à une mise en examen pour viol

À la suite d’un interrogatoire, Nordahl Lelandais a échappé à la mise en examen pour le viol présumé de Maëlys De Araujo, relatent nos confrères de l’Obs dans un article paru le 7 octobre 2020. Il reste cependant mis en examen pour le meurtre de la petite fille.

Restez informée

À l’issue de son audition au palais de justice de Grenoble mardi 6 octobre 2020, les juges ont pris la décision de placer Nordahl Lelandais sous statut de témoin assisté dans le viol présumé de Maëlys De Araujo, selon une source judiciaire citée par nos confrères de l’Obs. Dans ce volet du dossier, il échappe donc à une mise en examen pourtant voulue par le parquet et la famille de la fillette. Cela signifie qu’il existe des indices pouvant laisser croire à sa culpabilité, qui ne sont toutefois pas assez importants pour procéder à une mise en examen, qui doit être caractérisée par l’existence d’“indices graves et concordants”. Cette enquête fait suite au témoignage d’un ancien voisin de cellule de Nordahl Lelandais, qui avait affirmé avoir entendu le maître-chien avouer avoir tué et violé Maëlys.

Nordahl Lelandais reste mis en examen pour le meurtre de Maëlys

Toutefois, Nordahl Lelandais, aujourd’hui âgé de 37 ans, reste mis en examen pour le meurtre de la petite fille de 9 ans, assassinée fin août 2017 à l’issue d’une fête de mariage au Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Dans une expertise psychiatrique, il a été décrit comme étant un manipulateur “imperméable au sentiment de culpabilité car la notion même de faute lui paraît incompréhensible”. L’experte a également relevé chez lui une “mythomanie constante” et une capacité à “manipuler”, accentuée par l’impression d’être en “position de toute-puissance”. Nordahl Lelandais est également mis en examen pour agression sexuelle sur trois petites-cousines, ainsi que pour le meurtre du caporal Arthur Noyer.

Source: Lire L’Article Complet