Affaire Olivier Duhamel : le fils de Camille Kouchner, 12 ans, "effondré" en apprenant l'histoire de sa maman

Mercredi 13 janvier 2021, Camille Kouchner était l’invitée de La Grande librairie sur France 5 pour évoquer son livre La Familia Grande. La belle-fille d’Olivier Duhamel a raconté comment son fils de douze ans avait réagi en apprenant qu’il n’y aurait pas de condamnation.

  • Camille Kouchner
  • Olivier Duhamel

Des mots d’enfant qui font froid dans le dos. Invitée dans La Grande librairie sur France 5 mercredi 13 janvier 2021, Camille Kouchner a tenté, tant bien que mal, de retenir ses larmes. Mais lorsqu’elle évoque son fils de douze ans, le barrage manque de faillir. Et pour cause, pendant plus de deux heures, la fille de Bernard Kouchner et Evelyne Pisier s’est confiée sur le fauteuil de François Busnel au sujet de son histoire. Après avoir accusé Olivier Duhamel d’inceste sur l’un de ses frères dans le livre La Familia Grande, la juriste compte aujourd’hui libérer la parole sur les crimes incestueux et le silence qu’il engendre dans la plupart des famille concernées. Et ce silence, elle en sait quelque chose… Pendant des années, Camille Kouchner a tenté d’alarmer sa propre famille sur les sévices subis par son frère… en vain. Sa mère préfère ne rien faire, ne rien dire, l’entourage semble en faire tout autant.

“Il est monté dans sa chambre, il était effondré”

Cependant, Camille Kouchner n’a pas voulu perpétrer cette omertà dans son propre foyer. Maman de deux enfants, elle a été contrainte, par besoin de transparence lors de l’écriture de son livre, de raconter son histoire à sa fille et son fils. Ce dernier, âgé de douze ans, a d’ailleurs eu une réaction bouleversante : “C’est ce que j’ai dit à mon fils, je lui ai raconté l’histoire… Il a douze ans mon fils, et il m’a dit : ‘Bon okay okay… Je me doutais bien qu’il y avait un truc qui n’allait pas puisque t’as été quasiment élevée par quelqu’un que je n’ai jamais rencontré. Mais maintenant, il va être condamné ? Et je lui dis : ‘Ben non’”, a expliqué Camille Kouchner, la voix tremblante. Aussitôt, son fils quitte la pièce : “Il est monté dans sa chambre et il était effondré”, a confié la sœur de “Victor”.

Saisi par un sentiment d’injustice immense, le fils de Camille Kouchner a tout de même accueilli l’écriture de ce livre comme un pansement : “Je venais de lui raconter un truc terrible et je lui ai ensuite dit : ‘Non, maintenant c’est fini, on ne peut plus rien faire’. Alors, je lui ai expliqué la prescription et je lui ai dit : ‘Je vais écrire’'”, a-t-elle expliqué. Un acte salvateur qui a allégé l’esprit de toute la famille : “Maintenant, il y a ce livre et ça lui fait beaucoup de bien déjà, je pense. On ne reste pas emmuré dans le silence”, a-t-elle exprimé, très émue. “Est-ce qu’un livre n’est pas une prison aux barreaux plus solides que certaines prisons ?” , a tenté de conclure François Busnel. “C’est pour ça que je voudrais qu’il reste dans ce livre”, a répondu Camille Kouchner, bouleversée.

Source: Lire L’Article Complet