Agathe Auproux atteinte d’un cancer : comment le père de Cyril Hanouna l’a aidée ? (Exclu vidéo)

Ce mercredi 30 octobre 2019, Agathe Auproux est l’invitée de Jacques Sanchez dans son émission “Face aux médias”. En attendant la diffusion de l’intégralité de l’émission sur la chaîne Non Stop People à 18h45, nous vous proposons de découvrir un extrait inédit dans lequel la jeune femme révèle comment le père de Cyril Hanouna lui a sauvé la vie lorsqu’elle était malade.

Agathe Auproux a vécu des moments difficiles ces derniers mois, et pour cause : en mars 2019, elle révélait sur ses réseaux sociaux être atteinte d’un cancer, plus précisément d’un lymphome. Elle précisait avoir débuté les séances de chimiothérapie quelques mois avant. Puis en juin dernier, elle annonçait sa rémission. Trois mois après, elle faisait son retour en tant que chroniqueuse dans “Touche pas à mon poste” sur C8. Invitée le 23 octobre dernier dans “Morandini Live” pour faire la promotion de son livre “Tout va bien”, la jeune femme de 28 ans acceptait de revenir sur sa maladie, notamment sur la pose de son cathéter. Elle livrait également la réaction glaciale que son père a eue lorsqu’il a appris qu’elle était malade.

Invitée ce mercredi 30 octobre 2019 dans “Face aux médias” – l’émission présentée par Jacques Sanchez sur Non Stop People – Agathe Auproux a une nouvelle fois abordé des extraits de son autobiographie, notamment le jour où elle a pu mettre un nom sur sa maladie. Un diagnostic qu’elle doit à Ange Hanouna, qui n’est autre que le père de Cyril Hanouna. “J’avais déjà consulté deux médecins qui m’avaient prescrit tour à tour une radio des poumons, une échographie, des prises de sang à répétition sans arriver à mettre le doigt sur ce qui n’allait pas. Je me décourageais, j’en avais marre. J’étais très inquiète, mais j’étais surtout très frustrée qu’on ne me dise pas clairement ce qui se passait. J’en avais marre des rendez-vous, des ordonnances. Je n’avais pas peur. J’avais envie d’être fixée. C’était plus de l’impatience et de l’énervement que de la panique”, a-t-elle raconté.

Et de poursuivre : “Cyril m’a dit : ‘Allez, on n’en peut plus de ces histoires, de ces rendez-vous. Tu vas voir mon père, il t’attend. Il est aux Lilas, dans son cabinet. Il a toute la journée, tu y vas quand tu veux. Il te reçoit’. C’est grâce au docteur Hanouna qui a prescrit le bon examen, et qui a pu ensuite permettre de mettre les médecins sur la voie”. Le diagnostic est tombé en décembre 2018. Depuis, Agathe Auproux est en rémission.

Source: Lire L’Article Complet