Alain Souchon : cette femme politique qui n’a pas apprécié l’une de ses chansons

En 1993, Alain Souchon sortait son neuvième album studio, C’est déjà ça, dans lequel il rendait hommage à une célèbre femme politique : Arlette Laguiller. Interrogée par Léa Salamé dans son émission Femmes puissantes sur France Inter, cette dernière a expliqué pourquoi elle n’avait pas particulièrement apprécié le morceau du chanteur.

Alain Souchon

Les hommes et femmes politiques ont souvent inspirés certaines des plus belles pages de la chanson française. Outre de célèbres artistes réputés pour leur engagement, tels Georges Brassens ou encore Léo Ferré, d’autres personnalités se sont un jour frotté aux textes politiques. Le groupe Zebda s’est ainsi illustré en s’attaquant à Jacques Chirac dans Le bruit et l’odeur ou à Jean-Marie Le Pen dans La Bête, tout comme Damien Saez et sa chanson Fils de France. En 1993, c’est Alain Souchon qui rendait hommage à l’une des femmes politiques les plus célèbres de l’Hexagone : Arlette Laguiller.

« Un petit côté un peu paternaliste »

Dans son neuvième album C’est déjà ça, outre les titres Foule sentimentale et Sous les jupes des filles, Alain Souchon rend hommage à la leadeuse de Lutte ouvrière dans une chanson éponyme dont la musique a été composée par son fidèle compagnon Laurent Voulzy : « Quand Arlette chante, c’est de la verdure / Sur un monde difficile, dur / Les paroles, bien sûr, ont un peu d’usure / Mais elle chante avec un air pur » commence ainsi la chanson. Au micro de Léa Salamé le samedi 10 juillet dans son émission Femmes puissantes, Arlette Laguiller a expliqué pourquoi elle n’avait pas forcément apprécié cette petite dédicace : « Je n’ai rien demandé, mais moi j’ai peut-être trouvé un petit côté un peu paternaliste, d’une certaine façon, un peu ‘la petite gentille’, vous voyez (…) Je ne l’ai pas convaincu, je l’ai touché »,  a-t-elle expliqué, « Alors pourquoi ? Je ne sais pas vraiment pourquoi je l’ai touché. Parce que vous savez, souvent, à la télévision, on me voyait comme une aboyeuse ». Une aboyeuse à l’origine d’une bien jolie chanson !

Source: Lire L’Article Complet