Albert de Monaco : ses jumeaux Jacques et Gabriella franchissent un cap important

Albert de Monaco assistera à la Cop26 qui débute ce 31 octobre à Glasgow en Écosse. Selon nos confrères de Point de vue, le prince sera accompagné de ses jumeaux Jacques et Gabriella.

Il n’y a pas d’âge pour s’engager pour le climat. Jacques et Gabriella, 7 ans, les jumeaux de Charlène et d’Albert de Monaco, accompagneront leur père à la Cop26 qui débute ce 31 octobre à Glasgow en Écosse, ont indiqué nos confrères de Point de vue. « Je ne voulais pas les laisser tous seuls à Monaco. Ils seront ainsi avec moi avant que Charlène ne rentre« , a justifié le père de famille dans les colonnes du magazine People.

À l’occasion de ce voyage officiel de quatre jours au Royaume-Uni, les jumeaux feront leur entrée sur la scène internationale. « Bien évidemment à cet âge-là, vous ne pouvez pas les emmener partout car ils risquent de s’ennuyer si cela devient trop officiel », a expliqué Albert de Monaco à nos confrères avant d’ajouter : « Pas à pas, il faut les faire participer aux apparitions publiques et aux différentes cérémonies (…) Ils auront aussi besoin de découvrir des choses qu’ils trouveront amusantes et divertissantes. »

Albert de Monaco, un papa « heureux »

Soucieux de la lutte contre le réchauffement climatique, le père de Jacques et Gabriella tient à éduquer ses enfants dans le respect de la planète. « Hier encore, nous nous promenions tous les trois. Gabriella a aperçu un morceau de papier au sol et l’a aussitôt pris pour le mettre à la poubelle«  a-t-il raconté à nos confrères de Point de vue. « J’étais heureux de les voir prendre conscience de l’importance de ces gestes élémentaires« , a confié le prince monégasque.

Le prince William, qui a récemment remis le prix Earthshot, est lui aussi très engagé dans la protection de l’environnement. Il sera présent à la Cop26, remplaçant sa grand-mère, la reine Elizabeth II, qui a dû annulé sa venue à Glasgow. Tout comme les jumeaux monégasques, le fils du prince William, George, 8 ans, a été sensibilisé à la cause climatique. « George est déjà conscient de l’urgence climatique », a assuré le prince William dans une interview au podcast Newscast de la BBC le 14 octobre dernier, expliquant que son aîné était rentré de l’école « désorienté » et « agacé » après une activité de ramassage de déchets car le lendemain, il y en avait tout autant à ramasser…

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet