« Allez le chercher » : Emmanuel Macron déterminé malgré son agression à Lyon

Visé par un œuf lors du Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation ce lundi 27 septembre à Lyon, Emmanuel Macron ne s’est pas démonté. Le président de la République a souhaité rencontré son agresseur.

L’œuf est intact, tout comme la détermination du chef de l’État. En visite au Sirha, le Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation, ce 27 septembre à Lyon, Emmanuel Macron a été la cible d’un projectile. Un jeune homme a balancé un œuf sur le Président, qui a touché son épaule sans se casser. D’après nos confrères de Lyon Mag, l’individu aurait crié « Vive la révolution. » Toujours selon le magazine, le chef de l’État a réagi avec détermination : « S’il a un truc à me dire, qu’il vienne », réplique le chef de l’État à ses équipes. « J’irai le voir après, allez le chercher », leur demande-t-il avec insistance. L’agresseur, qui n’a opposé aucune résistance, a été exfiltré. Finalement, le face-à-face n’aura pas lieu.

Selon CNews l’agresseur serait un étudiant âgé de 19 ans, inconnu des services de police. L’individu, présenté comme un militant d’extrême gauche par des sources proches du dossier, a été placé en garde à vue. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour « violence volontaire aggravée sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

« Encore cinq ans s’il vous plaît »

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron est visé par un projectile. En mars 2017, en pleine campagne présidentielle, le chef de LREM a été la cible d’un jet d’œuf. Plus récemment, en juin dernier, Emmanuel Macron a été giflé lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage (Drôme).

Après son agression, le président de la République a continué sa visite dans les allées du Salon. Une fois l’œuf digéré, Emmanuel Macron s’est laissé tenter par une dégustation de foie gras. Une attaque qui tranche avec l’ambiance chaleureuse réservée au Président à Lyon. Des professionnels ont tenu à remercier Emmanuel Macron pour ses aides au secteur pendant la crise sanitaire et la défiscalisation des pourboires par carte bancaire :« Merci pour la gestion de crise », « Bravo pour ce que vous avez fait pour les restaurateurs« , « Encore cinq ans s’il vous plaît. » Selon Le Parisien, le chef de l’État a fait semblant de ne pas avoir entendu cette demande. S’il intensifie sa présence sur le terrain, Emmanuel Macron n’a toujours pas déclaré sa candidature à la présidentielle de 2022.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet