Amandine Petit : pourquoi elle risque de galérer avec sa voiture de Miss France

Amandine Petit pourrait bien avoir quelques soucis avec sa voiture obtenue grâce à son titre de Miss France 2021 : censée sillonner la France avec une voiture électrique pour les élections régionales, la reine de beauté risque de devoir recharger très souvent.

Amandine Petit

Amandine Petit a-t-elle reçu un « cadeau empoisonné » ? C’est ce que se demande, non sans humour, le magazine Challenges dans un article cinglant publié ce 19 juillet. Depuis 33 ans, le constructeur automobile Peugeot offre une voiture aux gagnantes du concours Miss France. Et au fil de ces dernières années, le type de modèle confié aux reines de beauté a changé. Nous sommes désormais bien loin du rutilant coupé cabriolet de Chloé Mortaud : en 2019, Vaimalama Chaves avait eu droit à une Peugeot 2008 un peu plus discrète. Et depuis l’élection de Clémence Botino, l’enjeu écologique est mis en avant : Miss France 2020 s’est vue offrir une Peugeot e-208, un modèle électrique. Amandine Petit a eu droit au même modèle, qu’elle est allée chercher le 12 juillet dernier chez un concessionnaire de Caen. Si la voiture est plutôt agréable à conduire dans les agglomérations, elle est en revanche, selon les tests de Challenges, peu adaptée aux grandes distances. « L’autonomie de cette e-208 ne suffit pas à la rapatrier de Paris à Caen, son berceau familial », a asséné le magazine.

Amandine Petit va multiplier les arrêts pendant sa tournée

Challenges l’admet, dire les choses ainsi est un brin exagéré : « Nous avons pu le vérifier au cours d’essais sur le trajet Paris-Rouen : à la vitesse réelle de 130 km/h, la Peugeot e-208 couvre bien la distance (136 km via l’A13) mais ne laisse que peu de marge à l’arrivée », a reconnu le magazine. En revanche, cela met le doigt sur un souci qui pourrait se présenter sur les routes, qu’Amandine Petit va sillonner pour les élections régionales. « Il est de tradition, pour Miss France, de sillonner les routes de notre beau pays au volant de la voiture que lui fournit Peugeot, a précisé Challenges. La reine de beauté va effectivement conduire sa Peugeot électrique, pour remplir ses nombreuses obligations et prêter notamment son concours à l’organisation des élections régionales. Des kilomètres en perspective ! » Et beaucoup, donc, de recharges à prévoir

Amandine Petit va « devoir apprendre à arranger son emploi du temps en fonction des contraintes de sa Peugeot électrique », s’amuse Challenges, qui note au passage avec une certaine acidité que « l’effort d’adaptation de Miss France serait moindre si la Peugeot e-208 comptait parmi les plus rapides à charger ». Mais ce n’est, selon ses tests, « pas le cas » : « Il nous aura fallu patienter 30 minutes pour passer de 26 % à 80 % avec la Peugeot e-208 ». Miss France 2021 risque donc de « passer autant de temps à rouler qu’à charger » durant ses longs trajets dans nos régions. Un désagrément qui risque de mettre la pauvre reine de santé sous haute tension.

Source: Lire L’Article Complet