Amel Bent victime de "tweets racistes ou grossophobes" : elle prend une grande décision

Lassée d’être la cible de détracteurs sur les réseaux sociaux à cause de ses origines et de son poids, Amel Bent a réagi dans les colonnes de Ciné Télé Revue, le jeudi 14 octobre 2021.

  • Amel Bent

Les réseaux sociaux n’épargnent personne et surtout pas les célébrités. Souvent scrutées pour être critiquées et jugées, elles sont la cible d’injures voire de menaces. Parmi elles, Amel Bent. Plus d’une fois, la chanteuse a reçu des messages insultants. Lassée par le comportement de certains détracteurs qui s’en prennent régulièrement à elle, elle a fait une grande annonce dans les colonnes du magazine belge Ciné Télé Revue, le jeudi 14 octobre 2021.

L’interprète des titres Ma philosophie et Où je vais a commencé par expliquer : « J’aurai toujours envie de me battre contre les tweets racistes et grossophobes. J’ai d’ailleurs coupé mon Twitter pour les éviter ». Ainsi, elle a confié avoir du mal à faire face aux « jugements pertinents et constructifs » qui l’affectent « plus particulièrement ». Et ce, alors qu’elle essaie d’apparaître « telle [qu’elle est], notamment à la télé ». Pour son bien-être personnel, l’ancienne coach de The Voice Kids a décidé de s’éloigner de l’ambiance anxiogène du réseau social.

Les confidences d’Amel Bent sur son poids

Bien trop souvent victime de remarques désobligeantes sur son physique, la maman de Sofia et Hana s’était déjà confiée sur son poids auprès de nos confrères belges, le mercredi 20 janvier 2021. « Je fais attention à mon alimentation. Quand je suis ronde, c’est parce que je déconne avec la nourriture, il n’y a pas d’autres raisons. Je ne suis pas malade, je n’ai pas de problèmes hormonaux particuliers. Je n’ai pas fait de régime draconien, j’ai toujours fait le yoyo avec mon poids », a-t-elle expliqué. Désormais bien dans sa peau, elle a ajouté : « Mes filles et mon mari remplissent ma vie de bonheur. Je n’éprouve plus le besoin de me remplir le ventre jusqu’à en avoir des crampes. Chose que je faisais avant et pendant longtemps. Je n’ai plus de manque à combler ».

Quant à ceux qui critiquent ses prises et pertes de poids, elle leur a répondu dans une interview accordée à Télé-Loisirs, le 17 avril 2021 : “Dans la vie, il vaut mieux être aimée pour ce que l’on est plutôt qu’être aimée ou haïe pour ce que l’on n’est pas. Avec les années, j’ai appris que je ne pouvais pas plaire à tout le monde. Et ce n’est pas grave”. Voilà qui est dit !

Source: Lire L’Article Complet