Angelina Jolie menacée d’un procès par Brad Pitt : cette autre vérité dérangeante

Une nouvelle bataille judiciaire se profile aux États-Unis avec un casting de stars, Brad Pitt et Angelina Jolie. Le premier reproche à la seconde d’avoir vendu ses parts du domaine de Miraval. Mais selon People, son ex-femme parle d’un « faux récit » et laisse entendre que sa vérité finira par éclater…

A propos de


  1. Angelina Jolie


  2. Brad Pitt

Après la guerre judiciaire qui a opposé Amber Heard et Johnny Depp, doit-on se préparer à un procès Angelina Jolie-Brad Pitt qui pourrait faire couler autant d’encre ? En février dernier, l’acteur de 58 ans a poursuivi en justice son ex-femme de 48 ans qu’il accuse d’avoir vendu illégalement leur domaine viticole de Miraval, dans le sud de la France. Un lieu qu’ils avaient acheté ensemble en 2008. Ils avaient pu y passer du temps avec leurs six enfants, et lancer leur propre vin. C’est là aussi qu’ils s’étaient mariés. N’en démordant pas, l’acteur aurait déposé de nouveaux documents judicaires auprès de la Cour supérieure du comté de Los Angeles ce vendredi 3 juin, rapporte People. Selon le média américain, Brad Pitt aurait reproché à son ex-femme d’avoir intentionnellement « cherché à lui faire du mal » en vendant ses parts, alors qu’ils avaient, selon lui, convenu de ne jamais vendre leurs actions respectives sans la permission de l’autre.

Dans ces nouveaux documents, il réclamerait la tenue d’un procès, selon People qui a obtenu la réaction d’une source proche d’Angelina Jolie. « Le procès de Monsieur Pitt contre Madame Jolie est le prolongement d’un faux récit, et la vérité sur la situation n’a toujours pas été rendue publique« , indique la source qui affirme que « Madame Jolie et les enfants n’ont pas pu retourner dans la propriété«  après l’annonce du divorce en 2016. « Elle a pris la décision difficile de vendre sa participation. Après avoir fait plusieurs offres à son ex-mari et sachant que l’entreprise sera héritée par leurs enfants, elle a trouvé un partenaire commercial ayant de l’expérience dans l’industrie de l’alcool », explique le camp d’Angelina Jolie. « C’est dommage qu’après qu’elle ait quitté l’entreprise correctement et légalement, Monsieur Pitt l’empêtre dans de multiples poursuites », conclut la source.

> Découvrez les photos des enfants de Brad Pitt et Angelina Jolie

Yuri Shefler, un milliardaire aux manettes

« Cela n’a aucun sens. La meilleure façon de conserver de la valeur pour la famille aurait été que l’un de leurs parents conserve la propriété d’un bien de plus en plus précieux. Il aurait pu la racheter. Cela aurait pris beaucoup plus de valeur dans une famille possédant 100% que 40 à 50% », répond, de son côté, une source proche de Brad Pitt citée par People. Au lieu de ça, Angelina Jolie aurait préféré, en octobre dernier, vendre ses actions à Tenute del Mondo, « indirectement détenu et contrôlé par Yuri Shefler, le milliardaire russe qui contrôle le groupe Stoli ». Un homme d’affaires que l’actrice et mère de famille trouverait plus stable que son ex-mari pour gérer Miraval… Également plus rassurant pour ses enfants, futurs héritiers du domaine ?

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : FAMEFLYNET / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet