Anne-Sophie Lapix bloquée plus de 20 heures dans un TGV : elle raconte son calvaire

Comme elle l’a révélé sur les ondes de RTL, Anne-Sophie Lapix a fait partie des centaines de passagers bloqués sur les rails dans la nuit de ce dimanche 30 à ce lundi 31 août. Elle, qui a mis près de 24 heures à rejoindre Paris, a raconté son calvaire.

Anne-Sophie Lapix

Les voyageurs ne s’attendaient probablement pas à vivre un tel calvaire. Dans la nuit de ce dimanche 30 à ce lundi 31 août, près d’un millier de vacanciers, répartis dans trois trains différents, se sont retrouvés bloqués sur les rails à la suite d’incidents électriques. Partis d’Hendaye dimanche avant midi pour normalement arriver à Paris après 16 heures, les passagers du premier train ont été bloqués toute la nuit, d’abord à Morcenx puis à Ychoux, 50 km plus loin, dans les Landes. Même son de cloche pour les 445 passagers de deux autres trains. Le train numéro 8546, prévu au départ d’Hendaye vers 18 heures pour une arrivée à Paris-Montparnasse vers 22 heures, s’est retrouvé bloqué à Biarritz, où un autre train n’avait déjà pas pu partir à 15h45. Ces deux TGV ont été jumelés et sont repartis à Hendaye où ils se trouvaient toujours lundi matin. Comme l’a révélé Anne-Sophie Lapix dans l’émission de Thomas Sotto sur RTL, elle était à bord d’un de ces wagons qui est resté à l’arrêt. Pour elle, le cauchemar a duré près de 24 heures.

Anne-Sophie Lapix défend le personnel du train

“J’aurais dû arriver à 16h21 hier et je suis arrivée à 12h30 aujourd’hui“, a expliqué d’entrée de jeu la présentatrice du 20 h de France 2. Elle, qui n’a “absolument pas réussi à dormir”, a révélé avoir oscillé tout le long entre agacement et rire nerveux. “On a cru à chaque fois que l’incident ne durerait que quelques minutes […] On en riait même à chaque fois qu’on nous annonçait un nouvel incident”, a témoigné l’épouse d’Arthur Sadoun, qui a également révélé que le personnel manquait de nourriture et d’eau pour fournir toutes les personnes présentes à bord. Mais si la maman de deux enfants s’est surtout inquiétée, c’est parce qu’il y avait de très jeunes enfants à bord, dont certains commençaient à crier et à pleurer. De quoi plonger de nombreux parents en situation de détresse. Toutefois l’ancienne vedette de C à vous l’affirme : elle n’est “pas en colère” contre les membres de l’équipage. “L’équipe au sein du train faisait vraiment tout ce qu’elle pouvait”, a-t-elle assuré auprès de son confrère. Reste qu’elle n’oubliera jamais cet improbable voyage en train…

Source: Lire L’Article Complet