Atteinte de la Covid-19, Marie Portolano (Canal +) se confie : "C’est un sale truc"

Sur Instagram, la journaliste spotive Marie Portolano a révélé être atteinte de la Covid-19 et a fait quelques confidences sur son état de santé.

Le coronavirus continue de faire des victimes. Il y a quelques jours via Instagram, la journaliste sportive Marie Portolano a d’ailleurs révélé être l’une d’entre elles. "Bon anniversaire Marie ! Ah merci Marie ça va ? Ben pas trop car j’ai le COVID… À bientôt pour de nouvelles légendes entraînantes" a-t-elle déclaré en légende d’un cliché sur lequel elle sourit mais semble fatiguée. En story, la jeune femme de 35 ans a ensuite fait des confidences sur son état de santé. "Je sais que c’est anxiogène et qu’on en a marre. Mais j’ai 35 ans, je suis en bonne santé et ça fait douze jours que j’ai le Covid. Je ne peux pas encore retourner travailler car la situation ne s’améliore pas chez moi. C’est vraiment un sale truc. Faites attention" a-t-elle ajouté.

Dans les commentaires de sa publication, les fans de Marie Portolano ont apporté tout leur soutien à la journaliste de Canal +. "Tu restes là plus belle! Happy bday poulette gros bisous plein de bonheur et surtout un bon rétablissement" a écrit Laurie Cholewa, "Ouais même avec le covid t’es une bombasse ! Happy Bday copine", "Joyeux anniversaire Marie !Prends soin de toi !" ou encore "Oh merde, j’espère que tu n’as pas perdu le goût et l’odorat pour profiter quand meme d’un bon gâteau d’anniversaire confiné. En tout cas même covidé, toujours aussi belle !" peut-on par exemple lire.

Marie Portolano pas la seule contaminée

A noter que la compagne de l’acteur Grégoire Ludig (Palmashow) n’est pas la seule femme de Canal + a avoir contracté la maladie. En effet, début novembre Margot Laffite, pilote automobile et animatrice de télévision, confiait : "J’ai 39 ans. J’ai toujours fait du sport. Je ne fume pas. Je bois de temps en temps. Je suis très rarement malade. Le mois dernier j’ai été ratiboisée par le Coco. Dix trèèèès longs jours au tapis. J’étais en pleine forme, je connais plein de gens rassurants (asymptomatiques) mais je vous jure (Marie-Thérèse ne jurez pas) que ça fait mal"

Source: Lire L’Article Complet