« Au contraire monsieur le ministre » : Jean-Michel Blanquer (encore) taclé par les sportifs

Auteur d’un tweet plein d’autosatisfaction après les succès tricolores aux JO de Tokyo, Jean-Michel Blanquer a déclenché une vague de critiques chez les handballeurs et basketteurs français.

Des médailles d’or grâce aux cours d’EPS ? En s’appropriant le succès des équipes de France de basket, hand et volley aux JO de Tokyo, dans un tweet vantant les mérites du sport à l’école, Jean-Michel Blanquer ne pensait peut-être pas devenir la cible des sportifs tricolores. Et pourtant, depuis dimanche, le ministre de l’Education fait l’objet d’un sérieux recadrage de la part de stars du sport français.

A commencer par certains basketteurs comme Vincent Poirier : “J‘ai quand même rarement fait du basket à l’école mais tranquille“, a réagi le pivot du Real Madrid, avant de préciser : “L’école ne forme pas de sportifs de haut niveau, les clubs et fédérations oui. Je ne vois pas en quoi l’EPS a une relation avec les médailles aux JO“. Le franc-parler de son coéquipier Evan Fournier a aussi fait mal à Jean-Michel Blanquer : “Au contraire monsieur le ministre, notre culture sportive à l’école est désastreuse. Si mes coéquipiers et moi même sommes arrivés à l’élite de notre sport, c’est grâce aux associations sportives, aux clubs, aux bénévoles, mais en aucun cas grâce à l’école”, a ajouté le joueur des New York Knicks en NBA.

J’ai quand même rarement fais du basket à l’école mais tranquille https://t.co/ARtwAK8208

Même étonnement chez Vincent Gérard, gardien de l’équipe de France de hand : “Heureux de voir que l’EPS est considérée sur les réseaux sociaux parce que dans la réalité… Comme le reste de l’enseignement d’ailleurs. Les moyens ne sont pas là…“, a déploré le médaillé d’or des JO. La nageuse Marie Wattel, sixième du 100 m papillon à Tokyo, a de son côté plaisanté, en affirmant hésiter “à reprendre les cours d’EPS pour Paris 2024. L’ex-rugbyman Maxime Mermoz est également sur la même ligne, dénonçant “une honte“.

Au contraire monsieur le ministre @jmblanquer Notre culture sportive à l'école est désastreuse. Si mes coéquipiers et moi même sommes arrivés à l'élite de notre sport c'est grâce aux associations sportives, aux clubs, aux bénévoles mais en aucun cas grâce à l'école. https://t.co/35V3QA0Hvf

Jean-Michel Blanquer insiste

De quoi donner envie à Jean-Michel Blanquer de calmer le jeu ? Pas vraiment. Sur Europe 1, lundi 9 août, le compagnon d’Anna Cabana a martelé le même message : “On a réussi à avoir des médailles d’or dans les sports collectifs (…) cela dit quelque chose d’ailleurs : le hand, le volley et le basket sont des sports très pratiqués dans les écoles (…) Cela montre que le système scolaire a beaucoup d’importance“, a-t-il assuré.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet