Aux Francofolies, Grand Corps Malade défend Hoshi en chanson

Le chanteur a profité des Francofolies pour dévoiler un nouveau titre, “Des gens beaux”, écrite en réaction aux attaques d’un chroniqueur sur le physique de la chanteuse Hoshi.

Il y a eu des applaudissements et aussi quelques huées. Grand Corps Malade a dévoilé ce week-end, sur la scène des Francofolies de La Rochelle, sa nouvelle chanson Des gens beaux. Une chanson qui défend la chanteuse Hoshi, victime en avril dernier d’attaques gratuites sur son physique de la part d’un chroniqueur indélicat.

Les huées étaient donc destinées à ce journaliste, que Grand Corps Malade ne cite jamais, mais dont on entend les propos en fond.

“Des propos absolument hallucinants”

Le chroniqueur musical, par ailleurs attaché de presse et auteur d’ouvrages sur la chanson française, avait notamment critiqué le physique de Hoshi, dans un entretien diffusé sur la webradio Arts-Mada. Il l’avait même qualifiée d'”effrayante” et suggéré qu’elle donne ses chansons à d’autres interprètes, des “filles sublimes”.

“Dès que j’ai entendu ces propos-là, je me suis dit ‘Je vais lui répondre en musique. Alors on lui a répondu sur une prod’ électro de Mosimann qui est très dansante. Depuis une semaine, on l’a fait en festivals, je peux dire que ça danse et ça chante avec moi sur scène”, nous confie-t-il encore.

“On peut le huer tous ensemble”

Le public des Francofolies a été particulièrement réceptif à ce titre, samedi 10 juillet.

L’artiste a dévoilé le 9 juillet dernier sur les réseaux sociaux ce morceau plein d’ironie et très dansant. “Tu sais monsieur, parfois, il faut se taire/Moi j’veux voir Hoshi sur un poster”, y chante-t-il. La chanson, validée par Hoshi, annonce la réédition prochaine de l’album, Mesdames, sorti en septembre 2020.

Suivant le même procédé, Grand Corps Malade, avait écrit cet hiver un morceau intitulé Pas essentiel, rebondissant sur la formule de Jean Castex pour qualifier les commerces et rayons “non essentiels” contraints de fermer pendant le confinement – librairies, cinémas et salles de spectacle inclus.

Source: Lire L’Article Complet