Benoît Hamon change de vie et dénonce « l’état de délabrement intellectuel » en politique

Quatre ans après son échec cuisant à la présidentielle, Benoît Hamon quitte la vie politique. Dans “Le Monde”, il annonce débuter une nouvelle carrière tout en restant engagé.

La gauche perd donc une nouvelle figure. Plutôt jeune en politique – il a 54 ans – Benoît Hamon a pourtant décidé de quitter la scène, après s’être fait discret ces dernières années. L’ex-membre du PS, quitté en 2017 pour lancer son parti Générations.s, sera directeur général de Singa, une ONG dédiée à l’accueil des migrants. “Renoncer à l’action politique, ce n’est pas renoncer à l’action”, souligne-t-il dans Le Monde, où il revient sur ce qui la poussé à prendre cette décision.

J’ai cheminé dans une sorte de zone grise entre l’époque où j’étais très impliqué dans la vie politique jusqu’à l’élection présidentielle de 2017, puis dans une transition hybride entre un engagement partisan et une vie personnelle, un métier, qui m’éloignaient de plus en plus de la politique. Je n’ai pas l’impression d’un grand saut dans le vide“, confie Benoît Hamon, qui reconnaît avoir un grand regret : “Le plus grand échec de ma génération est l’état de délabrement intellectuel que l’on mesure aux discours sur le grand remplacement, la haine de l’étranger, de l’égalité, l’hostilité aux pauvres, aux femmes. C’est une société beaucoup moins paisible. Les fléaux contre lesquels je me suis battu jeune sont plus forts aujourd’hui que quand j’avais 18 ans.

Benoît Hamon ne veut jouer aucun rôle pour 2022

Moins emballé à l’idée de “participer au débat public sous la forme classique”, et lassé par les divisions dans son camp, l’ex-ministre de l’Éducation ressent le “besoin d’être davantage dans l’action”. “Je ne dénigre pas la politique, j’encourage les gens à s’engager. Mais si on prend le féminisme, le mouvement #metoo a eu beaucoup plus d’impact sur le comportement des hommes et les lois que vingt ans d’action institutionnelle classique“, analyse celui qui ne compte jouer aucun rôle à la présidentielle 2022.

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet