Bernard Tapie très malade : il teste un nouveau traitement "quasi expérimental"

L’année 2020 est une année difficile pour Bernard Tapie. Alors qu’il est malade, il doit également affronter la justice. Tandis que son état s’est dégradé, il va suivre un nouveau traitement “quasi expérimental”.

  • Bernard Tapie

Depuis quelques semaines, Bernard Tapie est très affaibli. Atteint d’un double cancer de l’oesophage et de l’estomac, il doit répondre de ses actes devant la justice. Depuis le 12 octobre, l’homme d’affaires de 77 ans comparait au tribunal dans le cadre de l’affaire de l’arbitrage du Crédit lyonnais. Malgré son combat contre la maladie, le comédien ne compte pas fuir ses démêlés judiciaires et ce même si son état de santé se dégrade. Le 14 octobre dernier, il n’a pas pu assister à la troisième journée de son procès.

Son avocat avait alors expliqué au cours de l’audience que son client avait rendez-vous à l’hôpital.Je pense que c’est le dernier combat de sa vie et honnêtement, le voir avec autant de courage et de détermination alors qu’il est très affaibli… Il veut assister à chaque minute de son procès alors que je suis persuadé que si un médecin l’examinait, il lui dirait probablement qu’il n’en est pas capable”, avait déclaré Me Hervé Temime auprès de BFMTV. Après plusieurs jours de silence, l’avocat de Bernard Tapie vient de donner de nouvelles précisions, mardi 20 octobre, sur l’état de santé de Bernard Tapie. “Je suis autorisé par M. Tapie à vous dire qu’il a appris le jeudi après-midi qui précédait cette audience que sa maladie avait malheureusement progressé, très gravement progressé”, a confié Hervé Temime.

Le renvoi de son procès

Selon les dires de l’avocat, le septuagénaire a été prise en charge à l’Institut Gustave-Roussy, centre régional de lutte contre le cancer situé à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Il va suivre un nouveau traitement, “quasi expérimental”. Estimant que son client n’est pas à même de pouvoir comparaître, Me Temime a demandé le renvoi du procès “avec la plus grande insistance”. Selon BFMTV, le double cancer de Bernard Tapie ne l’a toutefois pas empêché de montrer les crocs au tribunal. “Il a piqué une colère, il s’est égosillé avec sa voix rendue quasi-inaudible par la maladie, il a hurlé en chuchotant : ‘Ça y est, ça recommence’, il a arraché son masque et il a fait mine de quitter la salle, rattrapé par la manche par son avocat qui l’a fait asseoir”, a rapporté la journaliste de BFMTV Alexandra Gonzalez. Désormais l’homme d’affaires a besoin de repos.

A lire aussi : Bernard Tapie en grande difficulté financière : il doit beaucoup plus d’argent qu’annoncé

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet