Bixente Lizarazu : que signifie le prénom de sa fille, Uhaina ?

Père d’un fils Tximista, 25 ans, Bixente Lizarazu a également une petite fille, Uhaina, 12 ans, née de son union avec Claire Keim. Mais que signifie ce prénom ?

Chacun connaît la prestigieuse carrière sportive de Bixente Lizarazu, ou encore son amour pour le surf et la plongée. Dans un documentaire récemment diffusé sur Ushuaïa TV, Ma’O Mana, l’esprit du requin, l’ancien footballeur part d’ailleurs à la rencontre des squales au large de la Polynésie. "Les requins n’ont pas bonne réputation à cause du film Les dents de la mer", expliquait Bixente Lizarazu au Figaro, "Or, je vais régulièrement en Polynésie depuis plusieurs années et je me suis rendu compte que, là-bas, requins et humains cohabitaient en parfaite harmonie. L’écosystème y est préservé, donc ils ont de quoi se nourrir et n’ont pas besoin de s’attaquer à l’homme." Dans une interview avec Télé Star, publiée le 10 novembre dernier, le sportif était interrogé sur ses prochaines vacances en famille. Peut-être au milieu des requins (sa compagne est marraine de l’association SOS Grand Blanc)? "J’aimerais bien mais je ne sais pas pour Claire (rires). On a déjà plongé ensemble en Polynésie avec des requins gris mais un tigre ou un grand blanc, c’est différent", avait répondu Bixente Lizarazu. La plongée en famille parmi les squales de 5 mètres ne sera peut-être pas au programme des futures excursions, donc.

Qu’à cela ne tienne, l’ancien footballeur ne manque jamais une occasion de sensibiliser ses enfants à la sauvegarde de la planète, et notamment à la défense des océans. "Quand j’emmène ma fille dans les îles Tuamotu, elle comprend que l’eau est précieuse", confiait Bixente Lizarazu au magazine Femina. Un comble pour la jeune fille de 12 ans dont le prénom, "Uhaina", signifie "vague" en basque.

https://www.instagram.com/p/BzTY8CUilbN/

Une publication partagée par Lizarazu Bixente (@bixentelizarazu)

Une éducation au contact de la nature

Ainsi, Uhaina et Tximista (dont le nom, d’origine basque lui aussi, signifie "éclair") peuvent compter sur Bixente Lizarazu pour recevoir une éducation au sein de laquelle la nature conserve une place importante. "Aujourd’hui, on a tendance à perdre la culture de la mer, de la montagne, des forêts, des rivières, parce que tout s’urbanise et que l’on passe trop de temps sur nos smartphones. Or perdre la connaissance de la nature, c’est perdre l’envie de la protéger", conclut le sportif.

Source: Lire L’Article Complet