Brad Pitt et Angelina Jolie : après le calme, la tempête

Entre visites régulières de Brad Pitt et thérapie familiale, le temps de la réconciliation semblait enfin venu pour le héros de Seven et la star de Maléfique. Mais, depuis peu, les tensions se seraient de nouveau exacerbées entre les deux ex-époux, révèle Us Weekly.

Il estimait récemment que son épouse allait «beaucoup trop loin» dans leur procédure de divorce, initiée en 2016. Si les relations entre Brad Pitt et Angelina Jolie semblaient depuis apaisées, les dissensions se seraient de nouveau exacerbées, a révélé Us Weekly le jeudi 10 septembre. «Il y a eu une escalade des tensions entre Brad et Angelina, et ils ont mis un terme à leur thérapie familiale», a révélé une source anonyme au magazine américain. L’objet de ce conflit ? La garde de leurs enfants Pax, 16 ans, Zahara, 15 ans, Shiloh, 14 ans, les jumeaux Knox et Vivienne, 12 ans – Maddox, l’aîné, étant parti étudier en Corée du Sud. «Brad veut une garde partagée équitable des enfants, a poursuivi le témoin. Angelina refuse de se plier à ces termes. Elle n’acceptera que si le port d’attache des enfants n’est pas Los Angeles.» Avant de poursuivre : «Les plus jeunes vont à l’école à Los Angeles, ce à quoi Angelina a toujours été opposée».

Ces derniers mois, le climat semblait pourtant tempéré. En juin, Brad Pitt avait été aperçu à la sortie du manoir d’Angelina Jolie, après avoir rendu une visite de plusieurs heures à ses enfants. Quelques temps plus tard, une source proche de l’ancien couple révélait au magazine People que les deux acteurs et leurs enfants suivaient une thérapie familiale. «Ils avaient vraiment besoin d’aide pour apaiser tous les problèmes liés à la garde des enfants, expliquait-elle le 8 juillet. Maintenant que ces derniers sont plus âgés, ils n’ont plus de problèmes quant à la séparation entre Brad et Angie. Mais il leur a fallu beaucoup de temps, et beaucoup de séances de thérapie pour en arriver là.» Les visites de Brad Pitt à ses enfants s’étaient alors multipliées.

En vidéo, Angelina Jolie, Brad Pitt et leurs enfants : une famille pas comme les autres

Un déménagement à Londres ?

Mais le torchon brûle de nouveau entre les deux comédiens. Début août, Angelina Jolie a en effet demandé à ce que le juge en charge de leur divorce, John W. Ouderkirk, soit récusé en raison de ses liens professionnels avec Anne C. Kiley, l’une des avocates de Brad Pitt. L’équipe qui assure la défense de l’acteur avait qualifié cette requête de «tentative à peine voilée» de repousser le procès autour de la garde de leurs enfants. L’interprète de Maléfique aurait, par ailleurs, menacé de déménager à Richmond, dans la banlieue sud de Londres, avec leurs enfants.

«Elle pense qu’il s’agit d’un environnement parfait pour eux, d’un point de vue culturel et éducatif, a révélé un témoin anonyme au Mirror, le 15 août. Un scénario possible serait qu’elle garde les enfants durant plusieurs mois au Royaume-Uni, et qu’ils puissent rentrer voir Brad durant de plus longues périodes.» Début septembre, Brad Pitt aurait quant à lui porté le coup de grâce à son ex-épouse en séjournant avec sa nouvelle petite amie, le mannequin allemand Nicole Poturalski, au château de Miraval, où il avait épousé Angelina Jolie en 2014. Ce, le jour de leur anniversaire de mariage, ce qui aurait rendu l’actrice furieuse. Bref, le procès Brangelina, centré autour de la garde de ses enfants, doit débuter en octobre.

Source: Lire L’Article Complet