Brigitte Bardot en deuil, elle pleure la mort d’un ami de 60 ans

Il était le compositeur de Borsalino : Claude Bolling s’est éteint à l’âge de 90 ans. Brigitte Bardot, grande amie du pianiste depuis qu’il avait arrangé La Madrague en 1963, lui a rendu hommage ce mercredi 30 décembre, quelques minutes après l’annonce de sa mort.

A propos de

  1. Brigitte Bardot

“Claude Bolling, mon ‘dubol’, est parti emportant avec lui ma jeunesse.” C’est avec ces mots empreints de tristesse et de gravité que Brigitte Bardot a rendu hommage à la mémoire de Claude Bolling, illustre créateur de la bande-originale de Borsalino (1970). Le compositeur s’est éteint à l’âge de 90 ans, ont annoncé ses proches ce mercredi 30 décembre. Ce génie du jazz avait notamment arrangé La Madrague, la célèbre chanson de “BB”, avec qui il avait maintenu des liens très forts à travers les décennies. Discrète sur sa vie privée, notamment sur son mariage depuis près de 30 ans avec son époux Bernard d’Ormale, l’interprète de Juliette dans Et Dieu… créa la femme a adressé un dernier message d’adieu à son ami.

La disparition de Claude Bolling marque la fin d’une amitié fidèle qui a perduré pendant 60 ans, pleine de “joie de vivre, de chansons rigolotes, et d’une complicité insouciante”, selon les mots de l’actrice, qui a transmis son hommage à l’AFP quelques minutes après l’annonce du décès de Claude Bolling. “Il me laisse orpheline de nos plus joyeux souvenirs, de son immense talent, de sa rigueur au travail, et de sa rassurante présence”, ajoute celle qui a perdu il y a à peine un an l’une de ses vieilles amies, Marie-José Nat, “sa petite sœur” dans La Vérité.

#Décès de Claude #Bolling : l’hommage de @brigitte_bardot. Le compositeur avait signé notamment les arrangements de #LaMadrague #AFP pic.twitter.com/Aiaxag5Zqe

Un adieu les larmes aux yeux

Le prodige du jazz, mort à l’hôpital de Saint-Cloud des suites de plusieurs pathologies, a côtoyé les plus grandes stars grâce à Boris Vian, qui le surnommait “Bollington”. Il a collaboré aux tubes de Brigitte Bardot mais également de Juliette Gréco ou de Henri Salvador. Dans son hommage, Brigitte Bardot, désormais dévouée corps et âme à la cause animale, lui a adressé en mot de la fin quelques paroles de son tube Un jour comme un autre, une forme d’adieu plein de chagrin à son grand ami de toujours. “C’est un jour comme un autre et pourtant tu t’en vas”, chante-t-elle, “pour toi, les larmes aux yeux”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet