Brigitte Macron : ce « petit coup de mou » pendant les vacances

Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte, ont pris, comme à leur habitude, leurs quartiers au Fort de Brégançon pour les vacances. Après avoir accueilli ses enfants et petits-enfants, l’épouse du président de la République a admis avoir ressenti un “coup de mou”. Explications.

Brigitte Macron

Emmanuel Macron

Depuis le début du mois d’août, Emmanuel Macron profite de “vacances studieuses”, terme utilisé par son porte-parole Gabriel Attal, au Fort de Brégançon. S’il a dû faire un passage par le Liban, après l’explosion à Beyrouth, le chef de l’Etat est resté, sinon, à Bormes-les-Mimosas, où la bâtisse a été modifiée en profondeur depuis qu’il est président de la République. Il n’est évidemment pas seul : son épouse Brigitte a, bien sûr, fait le voyage à ses côtés. Mieux : comme le révélait Voici, les deux filles de la première dame, Laurence et Tiphaine Auzière, avaient rejoint le couple présidentiel à Brégançon, accompagnées de leurs époux et enfants respectifs.

“Un bien fou”

Le 31 juillet, ce sont les trois enfants de Brigitte Macron, ainsi que ses sept petits-enfants, qui se sont rendus dans le lieu de vacances du couple présidentiel. “Nous étions très heureux”, confie à Paris Match Brigitte Macron. En effet, l’épouse du président de la République ne cache pas son plaisir d’avoir été entourée des siens, le temps d’une réunion familiale. “Leur présence nous a fait un bien fou à tous les deux. Quand ils sont là, nous ne sommes pas président et épouse du président, nous sommes Mamibibi et Daddi, c’est la liberté”.
Mélancolique ou coup de fatigue ? Après cette visite, Brigitte Macron admet qu’elle et son époux ont eu “un petit coup de mou” à leur départ, alors qu’ils étaient “en forme olympique” à l’arrivée de la famille. Heureusement pour le couple présidentiel, cet état de forme n’était que passager. “Ça y est, c’est reparti”, jure Brigitte Macron. Il vaut mieux : de la situation en Biélorussie à la crise sanitaire en cours, et passant par la rentrée qui approche à grand pas, Emmanuel Macron devra être en forme.

Source: Lire L’Article Complet