Britney Spears remercie ses fans pour leur soutien

En guise de vœux de fin d’année, Britney Spears a tenu à dire merci à ses fans. La chanteuse a publié sur
Instagram une vidéo d’elle dansant sur le titre He Don’t Love Me de Winona Oak. En légende, elle s’est adressée à ses admirateurs.

« Ok… Je suis fan de cette chanson… Vous pouvez vous en douter parce que j’ai dansé dessus avant !!!! Comme vous le savez… 2020 a été une année difficile pour nous tous… Merci à mes incroyables fans pour m’avoir donné autant de soutien !!! Je vous en suis reconnaissante et merci !!! Qui sait… avec tout ce temps entre mes mains pendant le confinement, je pourrais bien devenir médecin… Je rigole !!! », a écrit l’interprète de Toxic.

12 ans de tutelle et de combat

Britney Spears est sous la tutelle de son père, Jamie Spears, depuis 2008, lorsqu’elle a été victime d’une crise de nerfs en pleine rue, allant jusqu’à se raser le crâne devant les photographes, puis à attaquer l’un d’eux à coups de parapluie. La chanteuse a par la suite perdu la garde de ses enfants, confiés à leur père Kevin Federline. Après avoir été prise en charge par le corps médical, elle est revenue sur le devant de la scène, enchaînant de nouveau les tubes et la scène. Ses résidences à
Las Vegas ont concrétisé cette renaissance.

Seulement, le rêve américain s’est rapidement évaporé pour laisser place peu à peu à une réalité peu reluisante. Cette année, Britney Spears a fait savoir par le biais de son avocat qu’elle avait « peur » de son père et refusait de remonter sur scène tant qu’il serait son tuteur légal. En parallèle, le mouvement
Free Britney s’est créé et a trouvé écho auprès de l’ACLU, la puissante association américaine pour la défense des droits civiques. Pour l’instant, le tribunal a refusé les nombreuses demandes de Britney Spears pour révoquer son
père. En jeu : une fortune estimée à
60 millions de dollars, comme l’avait indiqué Jamie Spears lui-même dans les documents transmis à la Cour.

Source: Lire L’Article Complet