Britney Spears se déchire avec sa mère via Instagram

Cette fois-ci, Britney Spears s’en prend à sa mère. La pop star a décidé de n’épargner personne de sa famille après la fin de sa tutelle, et après avoir dit tout le mal qu’elle pense de son père Jamie, puis de sa sœur Jamie Lynn, c’est désormais Lynne Spears qui subit les foudres de l’interprète de Toxic.

Dans une série de posts sur Instagram, l’artiste s’est lancée dans une démonstration tortueuse, dont le message était clair : sa mère l’aurait, selon elle, abandonnée à son triste sort lorsqu’elle s’est retrouvée sous le coup de cette procédure judiciaire très contraignante.

Des SMS dévoilés

« Voici mes SMS à ma mère à cet endroit il y a trois ans… Je les montre parce qu’il n’y a pas eu de réponse… », a-t-elle posté sur Instagram (avant d’effacer les messages). En 2019, la chanteuse avait été internée en hôpital psychiatrique. Si elle avait, à l’époque, déclaré y entrer de son plein gré, elle a depuis confié qu’elle y a été contrainte.

Dans les messages publiés aujourd’hui, l’interprète de Stronger dit à sa mère avoir peur que les médicaments qu’on la force à prendre la tuent. Aucune réponse à ces appels à l’aide n’apparaît.

Sans réponse, vraiment ?

Sa mère Lynne Spears a immédiatement réagi en publiant sur Instagram les mêmes messages, mais avec les réponses qu’elle lui a envoyées à l’époque et où on peut lire qu’elle tente de la rassurer.

« Britney, j’ai toute la conversation, ça me fait souffrir que tu penses que les gens qui t’aiment le plus t’ont trahie. Laisse-moi venir à toi ! Je t’aime ! », a-t-elle posté en légende des captures d’écran.

Plus de colère

Manifestement, ce message a encore plus énervé Britney Spears, qui a écrit un message clashant sa mère.

« Tu m’as maltraitée et ça ne me gêne pas de le dire. Ça me rend folle que tu joues encore le rôle de la mère sainte-nitouche, la maman parfaite qui va à l’église en Louisiane, quelle blague !!! Tu as tout gâché pour moi, je ne me souviens pas d’avoir reçu le moindre texto de toi !!! (…) Tu es gonflée de montrer ces textos alors que vous savez tous à quel point vous m’avez blessée », a-t-elle écrit, rappelant notamment la sortie du livre de Lynne Spears « deux semaines après » son premier internement qui a mené à son placement sous tutelle.

La chanteuse de Slave 4U lui a aussi reproché de n’avoir rien fait lorsqu’elle a perdu la garde de ses fils, au profit de Kevin Federline.

Source: Lire L’Article Complet