Bruno des "12 Coups de midi" se confie sur son avenir après l'émission

Il est le plus grand champion d’un jeu télévisé en individuel… au monde. Dimanche 3 octobre 2021, Bruno Hourcade des 12 Coups de midi s’est livré sur son avenir professionnel dans la matinale de LCI et a révélé ce qu’il comptait faire de ses gains lorsqu’il quittera l’émission.

Restez informée

Un candidat hors normes. Le 20 janvier 2021, Jean-Luc Reichmann accueillait Bruno Hourcade, chargé de régie publicitaire chez Eurosport, dans son émission Les 12 coups de midi sur TF1. Neuf mois plus tard, le trentenaire, qui s’est fait licencier de son travail entre-temps, détient un palmarès sans précédent dans l’histoire du jeu télévisé avec plus d’un million d’euros dans sa cagnotte, neuf étoiles mystérieuses à son actif mais aussi neuf voitures, neuf télévisions, des tablettes électroniques, du matériel informatique ou encore la PlayStation 5 estimée à 500 euros. « Fifou Dingo » s’est-il fixé un objectif avant de quitter l’émission ? Visiblement non. Invité dans la matinale week-end de LCI le 3 octobre, le célibataire en quête du grand amour s’est confié sur ce qu’il comptait faire lorsqu’il quittera inévitablement le jeu télévisé.

« C’est très rentable mais il y a une fin »

Interrogé au micro de Camille Combal et Anne-Chloé Bottet, Bruno Hourcade a mis les choses au clair dès le départ : « Champion de jeu télévisé, ce n’est pas un métier ». Pour autant, le Maître de midi envisage-t-il de reprendre sa vie là où il l’a laissée il y a neuf mois ? C’est bien possible. « C’est très rentable, mais après c’est une parenthèse dans sa vie quand même et il faut se dire qu’à un moment, il y a une fin et qu’on va reprendre sa vie », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Si ça s’arrête, ça s’arrête, ce n’est pas grave, je reprendrais ma vie comme avant… »

Sans trop se projeter, le grand Maître de midi a également évoqué son envie de retrouver les siens après neuf mois de tournage intensifs : « Pour l’instant, je pense déjà reprendre ma vie un peu normale, m’éloigner un petit peu, et donc retrouver ma famille, mes amis », explique le candidat, actuellement au chômage. À ce sujet, pas de panique. Bruno déclare avec un sourire pas peu fier : « J’ai quelques années de salaires devant moi ! » Et c’est peu dire…

Source: Lire L’Article Complet