Caméra cachée – Comment réagissent les témoins face au harcèlement de rue ?

En France 81% des femmes ont déjà été harcelées sexuellement dans un lieu public*. Et seulement 20% d’entre elles disent avoir été aidées par un tiers. C’est pour dénoncer ce problème de société, que l’équipe de Simone Média a réalisé une caméra cachée. L’objectif ? Observer et décrypter les réactions des témoins face au harcèlement de rue grâce à une experte de la formation Stand Up.

Restez informée

Que ce soit dans le métro en heures de pointe, à la terrasse d’un café, dans une rue piétonne ou encore dans un supermarché, le harcèlement de rue peut arriver partout, tout le temps. Mais être témoin de harcèlement de rue peut laisser sans voix et sans savoir quoi faire. Peur d’avoir mal interprété ou encore de faire dégénérer la situation, font partie des raisons courantes pour ne pas intervenir. C’est ce qu’on appelle « l’effet témoin ».

C’est pourquoi, l’équipe de Simone Média a réalisé une caméra cachée à l’aide de deux comédiens, pour mettre en lumière les réactions possibles face au harcèlement de rue.

Chaque situation est décryptée par une experte de la formation Stand Up, Ynaée Benaben, à partir de la méthode des 5D.

Le programme Stand Up, créé par L’Oréal Paris en partenariat avec l’ONG Hollaback! et la Fondation des Femmes, permet de se former en une dizaine de minutes pour savoir comment réagir face au harcèlement de rue. Que l’on soit témoin ou victime, les différentes méthodes pour mettre un terme au harcèlement de rue sont abordées. Parce que nous pouvons tous et toutes agir face au harcèlement de rue.

Les 5D sont un ensemble d’actions simples, efficaces et sans danger qui permettent d’intervenir face au harcèlement de rue. Il s’agit de : Distraire, Déléguer, Documenter, Diriger, Dialoguer.

Par exemple, face à un homme qui poursuit une femme dans la rue pour obtenir son numéro de téléphone, l’experte conseille aux témoins de déléguer, c’est-à-dire de chercher de l’aide dans la rue après d’autres passants ou une personne représentant une forme d’autorité. Après coup, Le témoin peut également dialoguer avec la victime pour la réconforter et indiquer que l’attitude de l’agresseur est anormale. Il existe un D adapté à chaque situation et au niveau de risque.

Informez-vous et formez-vous sur le site officiel Stand Up.

*Étude sur le harcèlement sexuel dans les lieux publics réalisée en 2019 par L’Oréal Paris et Ipsos auprès de 15.000 participants dans 8 pays.

Source: Lire L’Article Complet