Camille Lacourt et Alice Detollenaere : la famille s’est agrandie plus tôt que prévu !

En attendant d’accueillir leur premier enfant ensemble, Camille Lacourt et sa compagne Alice Detollenaere ont accueilli un petit chiot pour agrandir la famille.

A propos de

  1. Camille Lacourt

  2. Alice Detollenaere

Alors que Camille Lacourt et sa compagne Alice Detollenaere ont récemment annoncé à leurs fans qu’ils allaient bientôt être parents, il semblerait que la famille se soit agrandie un peu plus tôt que prévu. En effet, la famille a accueilli un petit chien baptisé Sumo. Ce samedi 13 mars, le couple a posté un cliché de leur nouveau “bébé” sur Instagram. Welcome dans notre famille Sumo“, a écrit l’ex-sportif de 35 ans en légende des deux photos du petit chien noir.

La nouvelle a ravi les fans qui n’ont pas manqué de manifester leur joie dans les commentaires. Cette arrivée est aussi une excellente nouvelle pour le couple qui s’apprête à accueillir un petit garçon pour le mois de juin 2021. Si ce bébé sera le premier enfant du couple, le célèbre nageur est déjà papa d’une petite Jazz qu’il a eu lorsqu’il était marié à l’ancienne Miss France Valérie Bègue.

https://www.instagram.com/p/CMXBfRbll2Z/

A post shared by Camille Lacourt Officiel (@cam_lacourt_off)

Plus épanouie que jamais

Opérée d’un cancer du sein en 2020, Alice Detollenaere est plus épanouie que jamais. Récemment, elle a dévoilé sur Instagram son babybump et sa poitrine de grossesse asymétrique. “Une poitrine post cancer du sein pendant la grossesse, ça ressemble à ça ! Un sein qui se développe et l’autre non puisqu’il n’a plus de glande mammaire.
Je m’étais imaginée belle, pas asymétrique ; et pouvant donner le sein à mon enfant, finalement ce sera le biberon”, avait écrit le top model de 33 ans. Depuis qu’elle a décidé d’évoquer publiquement sa maladie, l’ex Miss Bourgogne a toujours évoqué le sujet sans tabou, bien au contraire. Récemment, elle expliquait les raisons pour lesquelles elle a décidé de ne pas effacer les traces de son cancer. “Depuis janvier, j’ai eu le temps de réfléchir à ce que je voulais. Effacer tout les stygmates serait un non-sens, celui de nier mon histoire. Cet épisode a été fou et je ne veux jamais l’oublier. Je veux que chaque matin en m’habillant je puisse me souvenir que la vie un jour m’a rappelée à l’ordre. Transformer le négatif en positif, check”, a-t-elle confié sur un post Instagram.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet