Carla Bruni "angoissée" : ses confidences sur l’avenir de son couple…

Des déclarations surprenantes…


C’est dans sa demeure du Cap Nègre que Carla Bruni a vécu son confinement avec ses proches. Sur le plateau de “6 à la maison” sur France 2, l’ancienne Première dame, avait admis que ce fut une période difficile pour son compagnon. En effet, ce dernier avait regretté de ne pas être resté à Paris.

Carla Bruni expliquait : “Il y avait ma soeur, les enfants de tout le monde, tout le monde qui s’énerve et mon mari, le pauvre avec le journal L’Équipe.” Elle ajoute : “De temps en temps on le voyait marcher avec le journal L’Équipe. Ça voulait dire, ne parlez pas !”

La maman d’Aurélien et de Giulia, reconnaît que la cohabitation a été compliqué : “En plus on est italiennes nous, ça veut dire qu’on parle très, très facilement, tout le temps et on résout beaucoup de choses à travers la parole.”Mais visiblement, Nicolas Sarkozy a plutôt bien supporté cette ambiance survoltée puisqu’il en a profité pour écrire son nouveau livre “Le temps des tempêtes.”

Interviewvée par le journal Ouest-France au sujet de son couple, Carla Bruni avouait : “Vivre sans lui m’angoisse beaucoup. Il peut devenir centenaire !” Elle souhaite “mourir avant lui” selon ses propres propos.

Elle ajoute : “Je suis obsédée par le bien-être de mes enfants. Après, je les laisse libres pour les goûts, les choix. Je ne suis pas très éducatrice. Il faut qu’ils soient gentils, c’est tout. J’ai horreur des prétentieux. J’aime être avec eux, leur faire des câlins et qu’il ne leur arrive rien de grave, jamais…”

Concernant le monde politique, elle explique : “Ce qui m’intéressait en politique, c’était mon homme. Autrement, ça ne m’intéresse pas. Et je ne dis pas ça en revancharde mais parce que c’est vrai. Je n’ai voté que pour lui. Et aussi pour Macron à la dernière présidentielle, évidemment. Je l’ai rencontré, c’est une personne aimable, charmante. Mais je ne suis pas sûre que je revoterai.” Voilà qui est clair !

La rédac’

L’email a bien été copi

Source: Lire L’Article Complet