Carla Bruni : qui est Consuelo Remmert, sa soeur méconnue ?

Au sein du clan de Carla Bruni, elle est l’une des plus méconnues. Consuelo Remmert est pourtant souvent apparue aux côtés de sa demi-soeur, dont elle s’est rapprochée après la révélation d’un lourd secret de famille.

Son mari, sa fille, sa mère, ses ex… Si la vie de Carla Bruni est scrutée sous toutes les coutures depuis plusieurs décennies, certains de ses proches restent encore méconnus. C’est le cas de Consuelo Remmert, sa demi-sœur née en 1980. Ni mannequin, ni chanteuse, la jeune femme brille en effet dans un domaine moins exposé aux caméras. Diplômée de l’université new-yorkaise de Columbia et de la Harvard Business School, l’Italo-Brésilienne travaille aujourd’hui à Paris au sein de la direction d’Afiniti, une multinationale américaine dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Les médias se sont toutefois intéressés à elle de très près il y a quelques années. Car sa carrière a aussi rejoint sa vie personnelle : en 2008, la brillante polyglotte – elle parle cinq langues (anglais, italien, portugais, espagnol et français) – a effectué un stage non rémunéré à l’Élysée, après l’élection de Nicolas Sarkozy. Présentée comme une « fille de grande qualité » par le palais, elle intègre alors la cellule diplomatique. Celle qui a aussi travaillé aux Nations Unies fait notamment partie de la délégation française au G20 de Londres. Piston ? Certaines critiques se font naturellement entendre, mais son travail est apprécié : la collaboration avec son beau-frère se poursuit en dehors de l’Élysée, puisqu’elle devient sa « conseillère diplomatique » jusqu’en 2015. On a par exemple vu sa silhouette élancée – comme Carla – près de l’ex-président lors de l’hommage officiel à Nelson Mandela en Afrique du Sud, en 2013, ou aux côtés de sa sœur aux premiers rangs de meetings.

Carla Bruni au cœur d’un secret de famille

Consuelo Remmert, devenue maman d’une petite Anaïs en 2018, est liée au grand secret qui a marqué la vie de Carla Bruni, également sœur de Valeria Bruni-Tedeschi et Virginio, décédé en 2006. Car c’est à 28 ans que l’ex-mannequin a appris que son père biologique n’était pas l’industriel et compositeur turinois Alberto Bruni Tedeschi, mais Maurizio Remmert. Sa mère Marisa a en effet vécu une idylle cachée de six ans avec ce jeune italien rencontré à Turin, devenu plus tard homme d’affaires au Brésil.

« Bien sûr que j’ai réalisé qu’on m’avait menti, confiera la chanteuse à Elle, en 2017. Mais c’est une chose que je sais depuis toujours : les gens mentent. Cela permet de se protéger, et de protéger les autres », estime la sœur de Consuelo, dont la maman est Marcia de Luca, l’épouse de l’homme d’affaires. Devenue proche de Consuelo, Carla Bruni se rapprochera aussi de son père biologique avec qui elle entretient une « relation parfaite ». Elle profite notamment d’un voyage officiel de son mari au Brésil pour le voir à São Paulo en 2008. Plus de dix ans après sa première rencontre avec Maurizio, qui jouait également de la guitare durant sa jeunesse. « C’est incroyable à quel point nous sommes semblables« , remarque la mère de Giulia, heureuse de pouvoir compter sur cet homme à part dans son cœur. Et sur sa sœur qui, de son propre aveu, lui ressemble aussi « énormément« .

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet