Caroline de Monaco : ses photos nues pour Karl Lagerfeld refont surface !

Dans son ouvrage “Le destin tient à un cheveu”, paru le 22 octobre aux éditions Médiaspaul, l’ancien grand perruquier des people Denis Poulin, s’est souvenu d’une séance photo particulière de Karl Lagerfeld, pendant laquelle Caroline de Monaco a posé nue…

Caroline de Monaco et Karl Lagerfeld ont été très proches. Pour la fille de Grace Kelly, qui a rencontré le Kaiser en 1973, il était d’ailleurs même plus une personne de la famille qu’un simple ami. “Avec la princesse, Karl a lié très tôt une grande amitié. Ils partageaient énormément de choses, et avant tout le sens de l’humour”, expliquait la photographe Mary Russel, dans les colonnes de Point de Vue il y a un an, au moment de la mort du grand couturier allemand. Leurs liens étaient si forts que Caroline de Monaco a même accepté de poser complètement nue pour lui…

Denis Poulin le grand perruquier des stars, était présent dans le studio ce jour-là. Il raconte cette anecdote dans son dernier ouvrage “Le destin tient à un cheveu” : “J’avais à présent mon atelier de perruquier et nous faisions une séance de photos pour Karl Lagerfeld. Il avait habillé Caroline en Mae west, avec une perruque blond platine dont j’étais le fournisseur. Comme une robe moulante, par définition, ça moule, celle en satin de Caroline laissait clairement deviner son slip”, s’est-il d’abord souvenu avant de dévoiler comment le styliste avait réussi à convaincre sa protégée de poser en tenue d’Eve : “Enlève ton slip, lui enjoignit Karl. L’habilleuse enlève la robe de Caroline qui, sans plus de cérémonie, retire son slip devant nous. Elle est complètement nue !”. Toute l’équipe présente sur place a donc pu admirer “un très beau corps, au demeurant, d’autant qu’elle avait accouché six mois plus tôt”, comme le dévoile le perruquier.

Un souvenir qui montre donc à quel point la mère de Charlotte Casiraghi était à l’aise face au célèbre couturier décédé le 19 février dernier à l’âge de 85 ans. Très touchée par sa disparition, la princesse de Hanovre avait ainsi confié : “C’est difficile d’écrire ce qui nous unissait, les mots sont bien en deçà de la réalité. On était vraiment sur la même longueur d’onde. On avait le même humour. Les mêmes choses nous faisaient rire. En quarante-cinq ans d’amitié, on avait fini par bien se connaître et développer nos petits codes. On s’éperonnait mutuellement aussi.”

À voir aussi : tout sur l’héritage de Karl Lagerfeld !

Source: Lire L’Article Complet