« Ce n’est pas toujours simple » : Audrey Fleurot se confie sur sa difficulté à percer dans le milieu

Dans une interview accordée à Télé Star, en kiosque ce lundi 19 avril, Audrey Fleurot est revenue sur ses débuts et notamment sur ses difficultés à trouver sa place. Et son physique ne serait pas étranger à tout ça, selon elle.

Audrey Fleurot

Si à présent Audrey Fleurot est une actrice accomplie et reconnue qui enchaîne les projets, cela n’a pas toujours été facile pour elle de trouver sa place. Dans un entretien accordé à Télé Star ce lundi 19 avril, l’actrice d’Engrenages s’est notamment confiée sur ses débuts. Quand vous démarrez et que vous renvoyez une image assez forte parce que vous êtes grande, rousse et avec de gros seins, ce n’est pas toujours simple“, a-t-elle confessé, ajoutant qu’aujourd’hui elle faisait de sa différence une force. “C’est aussi ce qui me porte aussi ou non vers un rôle. Si je peux envisager d’autres copines comédiennes qui le feraient très bien, je n’y vais pas forcément. L’intérêt, c’est de voir comment ma singularité peut servir un projet”, a-t-elle souligné.

Très appréciée du public français, l’actrice de 42 ans multiplie les projets. Très prochainement, les téléspectateurs vont la découvrir dans la nouvelle série HPI, qui sera diffusée sur TF1. Un projet dans lequel elle s’est beaucoup investie puisqu’elle a même participé à l’écriture du scénario. Dans cet exercice, elle n’a pas hésité à imprimer sa personnalité. “Finalement, je l’ai beaucoup ramenée à moi. J’en ai fait mon clone“, a-t-elle précisé. Mais à peine le temps de finir qu’elle s’apprête déjà à entrer dans la peau d’un autre personnage. “J’ai tourné un long-métrage cette année, enchaîné avec HPI puis un thriller pour TF1, Mensonges. Actuellement, je joue dans une fiction horrifique pour Arte, avant de poursuivre avec TF1″, a-t-elle ajouté au cours de l’interview.

Kamelott, l’épisode marquant de sa carrière

En février dernier, l’actrice révélée dans Kamelott était revenue sur cet épisode marquant dans sa carrière, auprès de Nikos Aliagas dans 50 Minutes Inside sur TF1. “C’était super récréatif, dit-elle. On faisait ça complètement à l’arrache mais jusqu’au bout ça a été à l’arrache (…) c’est un très bon souvenir ça m’a mis le pied à l’étrier”. Alors que le long métrage sortira prochainement, Audrey Fleurot sera bel et bien fidèle au poste. C’était inconcevable pour moi de ne pas en être”, avait-elle conclu. Kaamelott, c’est la vie !

Source: Lire L’Article Complet