Cédric Jubillar : combien de temps peut durer sa détention provisoire ?

Alors que la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar a été refusée le lundi 13 juin 2022, nos confrères du Monde sont revenus sur la durée possible de sa détention provisoire, dans un article publié le même jour.

  • Delphine Jubillar

C’est une nouvelle déconvenue pour les avocats de Cédric Jubillar. Le lundi 13 juin 2022, ils ont annoncé que leur client, incarcéré pour meurtre sur conjoint, sur la personne de son épouse, Delphine Jubillar, va rester en prison. En effet, le juge de la liberté et de la détention a pris sa décision suite à la demande de remise en liberté du père de famille. « Après l’examen des 11.266 pages du dossier, le juge a suivi les réquisitions du parquet qui réclamaient le maintien en détention », détaillent nos confrères du Monde, dans un article publié le 13 juin 2022. Les avocats de Cédric Jubillar ont d’ores et déjà annoncé vouloir faire appel de cette décision. Interrogé lors du live BFM sur BFMTV, le dimanche 12 juin 2022, Maître Alexandre Martin, l’un des avocats de Cédric Jubillar a tenu à évoquer les conséquences d’une possible libération.

Retour en images sur toutes les dates clés de l’affaire Jubillar dans notre diaporama

« Cette détention provisoire peut se prolonger pendant plusieurs années »

Selon lui, la remise en liberté de son client n’aurait aucun impact sur l’enquête : « Il n’a jamais interféré avec la procédure, et a toujours répondu présent aux enquêteurs ». En détention depuis un an, Cédric Jubillar est aujourd’hui placé à l’isolement. « Il est partagé entre un désespoir, et à la fois confiant, et combatif », a ainsi assuré son avocat. Mais alors, combien de temps pourrait durer sa détention provisoire ? Selon nos confrères du Monde, « les juges chargés d’instruire ce dossier considèrent que les besoins et la bonne marche de l’enquête justifient la privation de liberté de ce suspect dans une affaire criminelle hors norme et à fort retentissement médiatique. Cette détention provisoire peut se prolonger pendant plusieurs années ou être aménagée sous forme de contrôle judiciaire avec ou sans port de bracelet électronique ». Une solution qu’envisagent ses avocats plutôt qu’une privation totale de liberté de Cédric Jubillar.
Pour l’heure, Cédric Jubillar reste présumé innocent jusqu’à preuve du contraire par les autorités compétentes.

Source: Lire L’Article Complet