“C’est complètement con !” : Emmanuel Macron voit rouge…

Le président de la République Emmanuel Macron et le ministre de l’Economie Bruno Le Maire ont fait part de leur colère aux fonctionnaires de Bercy après la première mouture du programme de stabilité budgétaire.

Comment Emmanuel Macron compte-t-il atteindre ses objectifs et avec quel argent ? Répondre à ces questions est tout l’enjeu du Programme de stabilité budgétaire. Le document, qui émane du ministère de l’Economie et est présenté par Bercy, est donc très attendu. Cette année, il s’est d’ailleurs fait attendre. Il n’a été présenté que le vendredi 22 juillet par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. La raison de cette colère est simple : la première version du Programme de stabilité budgétaire n’a pas du tout plu à Bruno Le Maire et Emmanuel Macron, selon les informations du magazine Le Point.

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis le retour au plein-emploi à la fin de son second mandat. C’est-à-dire 5% de chômage en 2027. « Si nous atteignons cet objectif en 2027, nous sortirons, pour la première fois depuis un demi-siècle, du chômage de masse« , s’était réjoui Bruno Le Maire. Un objectif que ne garantissait pas la première version du Programme de stabilité budgétaire.

Le programme d’Emmanuel Macron est-il réaliste ?

La première version du document pensé par les fonctionnaires de Bercy prévoyait en effet un taux de chômage supérieur, « au nom du réalisme économique« , précise Le Point. « On n’a en strictement rien à foutre. Suggérer que le chômage sera plus élevé en 2027 malgré nos réformes, c’était complètement con !« , s’agace auprès du magazine un proche du dossier.

C’est avec une colère comparable que Le président de la République Emmanuel Macron et le ministre de l’Economie Bruno Le Maire ont réclamé une nouvelle du document. Les fonctionnaires de Bercy ont donc revu leur copie pour la faire coller aux promesses faites durant la campagne présidentielle. Et tant pis pour le sérieux de ces nouvelles prévisions. Quand le message ne vous plaît pas, blâmez le messager !

Crédits photos : Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Bruno Le Maire

Autour de

Source: Lire L’Article Complet