“C’est une sorcière”: Meghan Markle, violemment critiquée par une compatriote américaine

La militante ultra-conservatrice américaine, Candace Owens, s’est emparée de son compte Twitter pour réagir aux propos de Meghan Markle dans le documentaire “Harry & Meghan: An African Journey” diffusé sur ITV. Selon l’auteure de “Blackout”, profiter d’un séjour en Afrique du Sud pour se plaindre sur sa vie au cœur de la royauté, est malvenu.

La vague d’indignation dépasse les frontières. À travers le documentaire intitulé Harry & Meghan: An African Journey et diffusé le dimanche 20 octobre dernier sur ITV, Meghan Markle et le prince Harry se sont mis à nu, levant le voile sur leur vie privée au sein de la famille royale britannique, et faisant part de leurs états d’âme. Une attitude qui fait grincer des dents la Couronne, de nombreux Britanniques, mais pas que. Candace Owens, militante ultra-conservatrice américaine, est tout aussi effarée. Sur son profil Twitter, la commentatrice a posté ces quelques mots, qui sonnent comme un cri du cœur :“Utiliser les enfants africains comme toile de fond pour se plaindre de votre vie trop privilégiée est choquant. Invoquer la mort tragique de votre propre mère pour demander à la presse de cesser de critiquer votre femme hypocrite est carrément dégoûtant. Meghan Markle est une sorcière. Harry est sous son charme.” Un message repéré par The Sun, et on ne peut plus clair.

Candace Owens est principalement connue pour son engagement pro-Trump, et sa promotion du Blexit (contraction de “black” et “exit”) – l’idée selon laquelle les Afro-américains doivent se désolidariser du parti démocrate, qui les maintient dans une position victimaire. En septembre dernier, la jeune femme de 30 ans a fait paraître un livre à ce sujet, intitulé Blackout.

Using African children as a backdrop to complain about your over-privileged life is offensive.
Invoking your own mother’s tragic death to demand the press stop calling out your hypocritical wife is downright disgusting.

Meghan Markle is a witch.
Harry is under her spell.

Pour rappel, lors de cette interview qui fait déjà couler beaucoup d’encre, la duchesse de Sussex n’a pas hésité à pointer du doigt le manque d’empathie à son égard. Les larmes aux yeux, la jeune mariée de 38 ans a souligné le fait que peu de gens lui avaient demandé comment elle se sentait, depuis qu’elle a rejoint la royauté, en épousant le prince Harry en la chapelle St George de Windsor, le 19 mai 2018. “Mais c’est une véritable épreuve à traverser, en privé “, a-t-elle déclaré. Quant à son époux, il a une nouvelle fois pris la défense de l’ancienne actrice de Suits, en guerre contre la presse britannique. Et pour cause, celui qui a perdu sa mère, la princesse Diana, dans un accident de voiture alors qu’elle tentait d’échapper aux paparazzis en 1997,“protège” sa dulcinée, de peur que l’histoire ne se répète.Des propos maladroits d’après certains téléspectateurs et experts, compte tenu du contexte de ce film. En effet, le couple de Sussex a été interviewé au cours de sa tournée officielle en Afrique du Sud où, d’après les derniers chiffres de L’Institut national des statistiques publiés en août 2017, plus de la moitié de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet