Chantal Goya en grande forme à 80 ans, ses confidences cash : « Je ne fais pas de gym »

Lors d’une interview accordée à nos confrères de Ciné Télé Revue, ce vendredi 17 juin, Chantal Goya est revenue sur ses petits secrets pour rester en forme.

A propos de


  1. Chantal Goya

Chantal Goya est infatigable. À 80 ans, la célèbre chanteuse est au meilleur de sa forme et n’hésite pas à le revendiquer. Pour preuve, lors d’une récente entrevue accordée au magazine Ciné Télé Revue, vendredi 17 juin, la femme de Jean-Jacques Debout (qu’elle a épousé en 1966) a partagé quelques légères confidences sur son quotidien très mouvementé.

En effet, dans les prochains mois, Chantal Goya sera très occupée professionnellement. « Je repars avec ‘Sur la route enchantée de Chantal Goya’ et puis en 2024, je reprendrai ‘Le Mystérieux voyage de Marie-Rose’« , a-t-elle d’abord énuméré. Pourtant, avant de s’atteler à ses nombreuses obligations, l’interprète de Pandi-Panda ne compte pas se mettre au sport. « Ce qui m’importe, c’est ma santé« , a-t-elle ensuite concédé, ajoutant : « Je ne fais pas de gym, je ne répète pas, j’arrive directement sur scène. »

>> PHOTOS – Chantal Goya a 80 ans : jeunesse, début de carrière, vie avec Jean-Jacques Debout… retour sur son évolution physique

Chantal Goya est fière de son âge

Même si plusieurs people restent très discrets sur leurs âges, Chantal Goya n’a aucunement un problème avec cela. En effet, au cours d’une récente entrevue accordée à Nikos Aliagas dans 50’Inside, en avril dernier, la chanteuse de 80 ans avait partagé quelques confidences sur son âge. « Je vais avoir 80 ans, mais personne ne le croit, alors je ne sais pas quoi faire… Je ne bois pas, je ne fume pas et je dors très bien. Je crois que c’est quand même un bon secret, quelque chose qui est ancré en moi« , avait-elle confié en toute transparence.

Avant de poursuivre, sur un éventuel recours à la chirurgie esthétique : « Le visage, je n’ai rien fait. Parfois, je me dis que je pourrais peut-être arranger quelque chose mais je me dis : ‘Qu’est-ce qu’ils vont me faire ?’ Je ne m’y retrouverais plus donc non, on ne le fait pas. […] Finalement, c’est une joie de vivre que j’ai en moi. Une bonne humeur, quelque chose de très positif qui doit se voir sur moi. »

Crédits photos : BALDINI / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet