Charlène de Monaco : l'épouse d'Albert II hospitalisée en urgence suite à un malaise

Vendredi 3 septembre 2021, l’AFP a annoncé que Charlène de Monaco avait été hospitalisée en Afrique du Sud. L’épouse du prince Albert II aurait été victime d’un malaise.

  • Charlène de Monaco
  • Albert de Monaco

Que se passe-t-il avec la santé de Charlène de Monaco ? La princesse du Rocher est bloquée depuis janvier 2021 en Afrique du Sud, son pays natal, en raison de sérieux problèmes de santé et les nouvelles ne sont pas rassurantes. Le 13 août 2021, l’ancienne nageuse de 43 ans avait subi une opération chirurgicale après avoir contacté une infection des sinus qui l’empêche de prendre l’avion. Son époux et leurs jumeaux, Jacques et Gabriella, lui ont rendu visite à plusieurs reprises ces derniers mois pour la soutenir durant cette période difficile. Le souverain monégasque s’était même montré particulièrement rassurant dans les colonnes de People, assurant que son épouse était “prête à rentrer à la maison“. “Je sais qu’elle a peut-être dit fin octobre, mais c’était avant cette dernière série de rendez-vous. Je suis presque sûr que nous pouvons raccourcir ce délai un peu” avait-il ajouté. Un retour qui devra peut-être attendre encore un peu

Charlène de Monaco s’est “effondrée

En effet, l’AFP a révélé vendredi 3 septembre 2021 que Charlène de Monaco avait été hospitalisée en urgence après avoir fait un malaise mercredi 1er septembre en Afrique du Sud. Un séjour à l’hôpital de Durban, dans l’est du pays, qui s’est déroulé dans le plus grand secret. “Son Altesse Sérénissime (S.A.S.) la princesse Charlene de Monaco a été transportée d’urgence à l’hôpital en ambulance tard dans la nuit de mercredi à jeudi après s’être effondrée en raison de complications liées à la grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge qu’elle a contractée en mai” peut-on lire dans le texte publié par l’AFP. Contactée par l’organe de presse, la directrice de la fondation Charlène de Monaco et épouse du frère de cette dernière, Chantell Wittstock, a assuré qu’elle avait “beaucoup souffert” mais qu’elle se trouvait dans “un état stable“.

Difficile de savoir si les propos du prince Albert II dans Public ont été recueillis avant ou après cette “rechute” mais une chose est désormais sûre : le retour de Charlène chez elle, à Monaco, risque de ne pas arriver tout de suite, elle qui déclarait il y a peu sur Instagram penser être “coincée en Afrique du Sud jusqu’à fin octobre“.

Source: Lire L’Article Complet