Charlie Hebdo : un ancien membre du GIGN ayant neutralisé les terroristes livre un incroyable témoignage dans "TPMP"

À l’occasion du triste anniversaire de l’attentat du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo, un ancien membre du GIGN, qui a participé à la neutralisation des terroristes, a dévoilé les détails de son intervention dans Touche pas à mon poste vendredi 7 janvier 2022.

Restez informée

Comme chaque année depuis 2015, la date du 7 janvier marque le triste anniversaire de l’attentat contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Ce jour-là deux terroristes ont pénétré armés dans les locaux du journal à Paris. Ces derniers ont ouvert le feu et tué de nombreuses personnes, dont plusieurs signatures emblématiques de Charlie Hebdo telles que : Charb, Cabu, Tignous, ou bien encore Wolinski. La rédaction du magazine fut prise pour cible car elle avait publié plusieurs caricatures de Mahomet au fil des années. Par la suite, les deux responsables du massacre ont pris la fuite durant deux longues journées, avant d’être finalement localisés. Après s’être réfugiés au sein d’une imprimerie en prenant plusieurs personnes en otages, les deux terroristes sont sortis en ouvrant le feu sur les policiers présents sur place pour les appréhender. Suite à quelques échanges de tirs, les meurtriers de Charlie Hebdo ont été neutralisés par les autorités.

Présent sur place lors de cet événement, un ancien membre du GIGN, Romain Agure, a publié un livre dans lequel il livre en détail comment les deux terroristes ont été mis hors d’état de nuire. À l’occasion du 7e anniversaire de ce massacre tristement célèbre, ce dernier s’est rendu sur le plateau de Touche pas à mon poste vendredi 7 janvier 2022 sur C8, où il a livré un témoignage poignant. Cyril Hanouna a tout d’abord demandé son invité comment les deux terroristes ont été localisés par la police. « Ils sont localisés en fait le 8 [janvier 2015, ndlr] au matin, parce qu’ils se rendent dans une station service, où ils vont récupérer des vivres et de l’eau avant de reprendre la fuite. À ce moment-là, l’alerte est donnée« , a révélé Romain Agure, qui portait une cagoule à l’antenne pour préserver son identité, avant d’évoquer l’assaut au cours duquel les assassins de Charlie Hebdo ont été neutralisés.

Romain Agure au sujet des terroristes de Charlie Hebdo : « Le but était de les interpeller »

« Dans un premier temps, lorsqu’on arrive, il y a un mauvais aiguillage. […] Les gendarmes départementaux nous indiquent le hangar au bout à gauche. C’était en fait un entrepôt d’un grand groupe de distribution. On commence à partir dessus et rapidement on a l’info que c’est pas là, mais juste à côté. Donc, ré-articulation très rapide et on se dirige vers l’imprimerie. À ce moment-là, il y a un véhicule du même modèle et de la même couleur que celui des individus qui se présente au bout de la rue. […] Je pense que c’était quelqu’un qui sortait du travail. […] Au moment où on se met en mouvement, ils sortent et ils commencent à faire feu sur tous les personnels devant l’entrée. Moi je me trouve à une vingtaine de mètres des individus, et c’est un déluge de feu qui commence. […] Le but était de les interpeller. […] La première partie de feu était un tir de neutralisation aux membres« , a dévoilé Romain Agure, avant d’expliquer pourquoi le GIGN avait finalement été contraint de tuer les deux terroristes.

Source: Lire L’Article Complet