Christian Quesada : le récit glaçant face caméra de la maman d’une victime présumée

Accusé de corruption de mineures et de détention et diffusion d’images pédopornographiques, Christian Quesada a fait l’objet d’un documentaire diffusé sur W9, mercredi 5 janvier. Et la mère d’une victime présumée de l’ancien maître de midi y a livré un témoignage glaçant.

C’est l’un des plus gros scandales télévisé de ces dernières années. En 2019, alors qu’il est le maître de midi de tous les records dans le classement du jeu des 12 coups de midi, Christian Quesada est interpellé et accusé de corruption de mineures et de détention et diffusion d’images pédopornographiques. Un coup de massue pour les équipes du jeu de TF1, à commencer par Jean-Luc Reichmann, mais aussi, ceux qui suivaient depuis plusieurs années le parcours hors normes de ce champion. Objet du documentaire Christian Quesada, des studios télé à la prison, diffusé sur W9 mercredi 5 janvier, la mère de l’une de ses victimes présumées, s’est confiée à visage découvert.

"Ma fille avait posté sur son compte, juste comme ça, une photo de lui avec une fille qui a fait The Voice Kids, parce qu’elle l’aimait bien aussi. Sans arrière-pensée", s’est-elle ainsi souvenue pour mettre en contexte la rencontre entre Christian Quesada, condamné à trois ans de prison, et sa fille. C’est alors pour la "remercier" pour ce geste que l’ancien champion lui a proposé "de l’emmener à Disneyland, de lui offrir le voyage, l’entrée et tout". Une proposition que la jeune fille aurait refusée. "[Il disait] qu’il était content, qu’il appréciait qu’un jeune public comme ça, s’intéresse à des gens comme lui", a ajouté le père de l’adolescente. Pour approcher cette dernière, Christian Quesada se serait alors fait passer pour une adolescente de 16 ans via un faux profil sur les réseaux sociaux.

"J’ai vu les photos de ma fille dénudée", témoigne la mère

Après avoir repris contact avec la jeune fille, Christian Quesada lui aurait proposé de jouer à "Action ou vérité". "Le gage, c’était ‘enlève ton t-shirt pour que je voie ta poitrine. Moi je te montrerai la mienne si je perds’", a ainsi précisé Frédéric Boudouresque, journaliste au Progrès. Selon la mère de l’adolescente, sa fille aurait dans un premier temps refusé, ne "trouvant pas ça normal". Mais après avoir insisté, l’ex-candidat des 12 coups de midi a fini par obtenir gain de cause, prenant au passage des photos d’elle. Et c’est quelques mois plus tard, à la gendarmerie, que les parents auraient découvert les photos de leur fille. "J’ai vu les photos de ma fille dénudée, avec des parties précises en plus. J’ai halluciné. Ce n’est pas possible de demander des photos pareilles. Ce sont des photos très gênantes. Pour une maman…", a-t-elle insisté, bouleversée.

Source: Lire L’Article Complet